Huawei : le Royaume-Uni l’exclut de la 5G

0

Nouvelle surprenante : après avoir imaginé un plan avec Huawei pour ses grandes lignes de 5G, le pays retourne sa veste et annonce …. que la firme chinoise va quitter le navire à long terme.

A ce jour, 2 dispositions ont été décidées par le gouvernement britannique.

1 – Tout achat de matériel ultra haut débit mobile va être interdit à compter du 1er janvier 2021.
Ce qui signifie que les opérateurs vont devoir se tourner vers des fournisseurs européens, tels que Nokia ou Ericsson.

2 – Tous les équipements Huawei vont être retirés des réseaux 5G pour le 1er janvier 2028.

En pratique, les opérateurs n’ont plus le droit de recourir au matériel Huawei dans le coeur du réseau 5G ainsi qu’à proximité de lieux dits « sensibles » : bases militaires, sites nucléaires.

Ils ne sont autorisés à composer leur réseau 5G qu’avec 35% maximum de matériel de la firme Huawei.

Pourquoi une telle marche arrière ?

Ce serait une analyse du NCSC qui serait à l’origine de ce revers. Selon eux, c’est la sanction des Etats-Unis à l’encontre de l’entreprise qui les a poussé à « procéder à une reconfiguration majeure de sa chaîne d’approvisionnement car elle n’aura plus accès à la technologie sur laquelle elle s’appuie actuellement« .

De plus, le NCSC indiquent que ces restrictions « rendent impossible de continuer à garantir la sécurité des équipements de Huawei à l’avenir« .

La décision a aussi été établie dans un contexte politique tendu entre les 2 pays ces derniers temps : l’accord passé avec la Chine concernant la ville de Hong-Kong n’est plus respecté et au niveau économique, les retombées de la sont assez faibles pour le Royaume-Uni.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.