Exclusif : découvrez quel fut le métier de Xavier Niel avant le lancement de Free !

0

Nous vous l’avions annoncé le 30 avril, Xavier Niel a répondu aux questions de Guy Lagache dans son émission Les Grands Entretiens. Et il a dévoilé des informations intéressantes !

En effet, en revenant sur son parcours, le créateur de Free a annoncé qu’il avait été hacker. Et qu’il avait été dépêché par les services de renseignements français pour pirater le mobile de plusieurs personnages politiques, dont François Mitterrand alors président de la République.

Mais comment Xavier Niel en est-il arrivé à travailler pour les services secrets français ?

C’est au début des années 1980 que le fondateur de Free découvre internet ainsi qu’un élément plus « fun » : le piratage.
La Police Nationale l’arrête, avec un groupe d’amis, dans le cadre d’un piratage du décodeur de Canal+, qui leur permettait de ne pas s’acquitter de l’abonnement.

Suite à cet épisode, les policiers vont offrir un marché aux jeunes gens : travailler pour eux ou passer par la case prison. Bien entendu, ils ont choisi de collaborer et de montrer leur savoir-faire à travers différentes missions qui leur furent confiées. L’objectif officiel était : sonder « avec d’autres jeunes » les opportunités qu’offrait le piratage informatique.

Ce n’est que quelques temps plus tard que Xavier Niel apprend en réalité qu’il agissait pour le compte de la DST (Direction de la Surveillance du Territoire), c’est-à-dire les services secrets.

Confidences pour confidences, Xavier Niel indique même avoir hacké les téléphones portables de 2 personnalités importantes en 1986 : le Président de la République et son ministre délégué à la Sécurité de l’époque, Robert Pandreau.

Extrait de l’interview. Source : HuffPost

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.