La fibre arrive en Bretagne

5

ar wienn optikel e Breizh

Annoncé hier matin dans les grands quotidiens bretons, la fibre optique est annoncée pour cette année à Rennes et Brest.

pennad e brezhoneg

C’est par la voix de son directeur des relations avec les collectivités territoriales, Bruno Janet, qu’Orange a dévoilé ses projets pour la Bretagne.

L’annonce concerne uniquement Rennes et Brest pour cette année.
Rennes est une ville considérée comme très dense (Zone 1). Les opérations de raccordement des immeubles vont donc commencer cet été dans 3-4 quartiers à forte densité, en utilisant les canalisations existantes. La même opération interviendra à Brest (Zone 2, dense) 6 mois plus tard.

Si Ouest-France conclu que l’enjeu sera « d’augmenter le prix moyen de la facture par abonné » en « proposant de nouveaux services » (rappelons que Free souhaite conserver le même tarif que pour l’ADSL) . Le Télégramme lui, est plus prolifique sur la mutualisation de la fibre « dans la zone 2 » (donc Brest, pas Rennes) rappelant l’accord avec SFR (et sans doute bientôt Free).

Enfin, étant donné le contexte très rural de la Bretagne, les 2 quotidiens n’en font pas l’impasse, en rappelant que la fibre ne pourra pas arriver sans l’aide de l’état (grand emprunt) et des collectivités locales. A ce jeu là, tout le monde ne sera donc pas logé à la même enseigne.

Et free dans tout ça ? Il semble que l’opérateur ai déjà contacté des freenautes rennais pour obtenir des informations sur les immeubles (voir forums), mais aucune date n’est encore avancée. Cependant, les choses avancent et c’est pour cette année !



Dre mouezh rener an darempredoù gant ar strollegezhioù tiriadel, Bruno Janet, en deus Orange komzet eus e raktres evit Breizh.

Evit ar bloaz mañ ne vo sellet nemet diouzh Roazhon ha Brest. Roazhon bezhañ ur ger stank tre (Par 1). Labourioù stagañ ar ranndioù a grogo en hañv evit 3 pe 4 garter stank-tre (kreizh-ker sur a-walc’h). Implijet e vo an duellennoù war al lec’h. Graet e vo ar memestra e Brest (Par 2, stank) 6 miz goude.

Ma lar Ouest-France evit echuiñ e vo ar pal « lakaat war gresk priz ar c’houmanant » en ur « ginnig servijoù nevez » (ret eo menegiñ e chomo koumanant Free dindan 30 euro). An Telegram a komz muioc’h deus lodañ ar wienn « er par 2 » (nemet e Brest neuze) oc’h advenegiñ an emglev gant SFR (ha Free a-benn nebeut amzer).

Dre ma z’eus kalz a tachennoù war ar maez e Breizh e goulenn an 2 geleier penaos e vo an traoù evit an tachennoù-se. Ar pezh eo sur, e vo ret kaout sikour a digant ar stad (an amprest vras) ha gant ar strollegezhioù tiriadel. Setu ne vo ket ingal an traoù ervezh stadoù politikel hag ekonomikel kumunioù-se.

Ha Free ? Pellgomzet en deus dija da Freenautioù’zo e Roazhon evit kaout keleier diwar ar ranndioù, met n’eus ket bet a deizhiat evit krog al labourioù. Mont a ra an traoù war raok ar bloaz-mañ dija, pez n’eo ket fall !

Partager

A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. bonjour ben si c'est comme sur valenciennes il peut encore attendre quelque années ici je connais un seul abonnée a la fibre de free moi le boitier fibre est juste a l'exterieur a 10 metre on se demande ce qu il font freenaute valenciennes

  2. bonjour, est ce que quelqu'un aurait des infos sur le passage de brest en fibre optique par free? parce que france télécom viens de contacter la copropriété de mon immeuble pour proposer de faire les travaux, et franchement, je préfère être en ftth p2p plutot qu'en gpon...

  3. Réagir sur le forum