Free Mobile déplace son antenne sous la pression des habitants

0

Le déploiement du réseau d’un opérateur mobile se heurte souvent à l’opposition des habitants, sous le principe de précaution. Cette fois-ci, cela concerne une antenne-relais de Free Mobile sur la commune de Le Relecq-Kerhuon, dans le Finistère, dans la banlieue Est de Brest.

Initialement prévue proche du boulodrome, un « terrain d’entente » a été trouvé entre les habitants et le Maire qui a proposé à l’opérateur de construire l’antenne proche des ateliers municipaux. D’une hauteur de 30 mètres, le pylône pourra accueillir un autre opérateur, s’il le souhaite. Pour définir ce nouvel emplacement,  « des simulations ont été faites au moyen d’un drone pour montrer que le site est bien adapté à l’implantation de cette antenne. Nous attendons le rapport sur les radios émissions. Si le dossier respecte la réglementation, le pylône sera installé près du passage à niveau.« , dixit le maire de la commune.

Il est en effet difficile pour les élus de refuser l’implantation d’antennes de téléphonie mobile en arguant uniquement sur le principe de précaution, il faut des critères d’urbanisme pour qu’un dossier soit refusé. Sur cette même commune, Bouygues, après un refus du permis de construire, avait obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif et l’opérateur aura son relais en 2018.

Source : Ouest France

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.