Un central téléphonique pour Folkling

7

Depuis quelques années, la commune de Folking en Moselle était à la traîne pour le haut-débit. Aujourd’hui elle va être enfin être équipé d’un NRA ZO permettant d’être éligible à l’ADSL.

Une réunion publique a eu lieu dernièrement pour expliquer le futur raccordement.

Quatre opérateurs peuvent prendre place dans l’armoire de rue qui se situe à proximité de la mairie. Bien entendu, Orange est déjà présent. Les opérateurs tiers qui se manifesteront pourront y proposer leurs offres en zone dégroupée. Pour l’heure, ni SFR, ni Free ont envisagé le dégroupage. A suivre…

Source : Lorraine Numérique

Partager

A propos de l'auteur

7 commentaires

  1. C'est vraiment bien qu'ils déploient (enfin) ce genre d'équipement dans des "petites bourgades" (1400 habitants).
    Encore faudrait-ils qu'ils daignent s'occuper de communes bien plus importantes et lésées depuis toujours comme Eragny sur Oise (17000 habitants) en proche banlieue parisienne, qui accède à peine à du 128k...
    Je n'ai jamais compris la gestion des priorités des opérateurs. S'il y en a une toutefois.

  2. Doric a écrit :

    C'est vraiment bien qu'ils déploient (enfin) ce genre d'équipement dans des "petites bourgades" (1400 habitants).
    Encore faudrait-ils qu'ils daignent s'occuper de communes bien plus importantes et lésées depuis toujours comme Eragny sur Oise (17000 habitants) en proche banlieue parisienne, qui accède à peine à du 128k...
    Je n'ai jamais compris la gestion des priorités des opérateurs. S'il y en a une toutefois.

    Si je me souviens bien, Eragny est partagé entre plusieurs NRA, St Ouen l'Aumone, Neuville sur Oise et Cergy...
    C'est l'exemple type des déploiements incontrôlé des fameuses "Villes Nouvelles" des années 70...
    On a créé une nouvelle agglomération: Cergy, et on a reproduit le développement anarchique autour de Paris autour de cette nouvelle ville "phare"... Du coup, les communes avoisinantes ont certes profité de la ville nouvelle, mais cela a été a hue et à dia, malgré quelques tentatives de structuration à droite et à gauche... Dans le genre, l'administration de l'époque, France Télécom a paré au plus pressé, et n'a pas été forcément intégrée dans les schémas directeurs (lorsque ceux-ci existaient!!!). Et à l'époque, la problématique ADSL était totalement inconnue, le principal étant de faire fonctionner le téléphone, pour lequel des longueurs de câblage de plus de 5km ne "faisaient pas peur".
    Maintenant, on est devant un fait accompli, et pour avoir de l'ADSL sur des lignes "longues", il faut déployer des NRA-HD ou des NRA-ZO... (Dans un patelin près de chez mois, un NRA-ZO a été installé pour 100 lignes... Coût: 100 000 Euros! Cela fait cher la ligne, en sachant que ce n'est que du matériel FT Téléphone et en ADSL2+, certes, et sans TV. Accessoirement, les lignes à l'origine faisaient plus de 8km...). La question des coûts se pose alors, en sachant que tôt ou tard, il faudra passer à la fibre, et que dans ces agglomération nouvelles, il existe une densité de fourreaux disponibles non négligeable pour tirer de la fibre. Alors, les opérateurs se disent qu'il est "urgent d'attendre"! Ce qui ne fait hélas pas le bonheur des résidents de ce type de commune! :(

  3. Doric a écrit :

    C'est vraiment bien qu'ils déploient (enfin) ce genre d'équipement dans des "petites bourgades" (1400 habitants).
    Encore faudrait-ils qu'ils daignent s'occuper de communes bien plus importantes et lésées depuis toujours comme Eragny sur Oise (17000 habitants) en proche banlieue parisienne, qui accède à peine à du 128k...
    Je n'ai jamais compris la gestion des priorités des opérateurs. S'il y en a une toutefois.


    Bonjour, d'accord sur le principe, mais il faut quand même savoir que dans ce village en question, les élus se sont battus des années pour acceder à l adsl.
    La fibre traversait le village, mais les habitants étaient inéligibles à l adsl.
    La commune avait donc decidé de financer elle même ce NRA ZO, ce n'est donc pas une installation financée de manière classique par FT.
    Malheureusement, pour l instant, pas de degroupage alternatif prévu ...
    Donc un débit plus que correct, mais aucune offre qui soit vraiment satisfaisante ...
    Espérons que cela va changer !

  4. Fansat70 a écrit :


    C'est vraiment bien qu'ils déploient (enfin) ce genre d'équipement dans des "petites bourgades" (1400 habitants).
    Encore faudrait-ils qu'ils daignent s'occuper de communes bien plus importantes et lésées depuis toujours comme Eragny sur Oise (17000 habitants) en proche banlieue parisienne, qui accède à peine à du 128k...
    Je n'ai jamais compris la gestion des priorités des opérateurs. S'il y en a une toutefois.

    Si je me souviens bien, Eragny est partagé entre plusieurs NRA, St Ouen l'Aumone, Neuville sur Oise et Cergy...
    C'est l'exemple type des déploiements incontrôlé des fameuses "Villes Nouvelles" des années 70...
    On a créé une nouvelle agglomération: Cergy, et on a reproduit le développement anarchique autour de Paris autour de cette nouvelle ville "phare"... Du coup, les communes avoisinantes ont certes profité de la ville nouvelle, mais cela a été a hue et à dia, malgré quelques tentatives de structuration à droite et à gauche... Dans le genre, l'administration de l'époque, France Télécom a paré au plus pressé, et n'a pas été forcément intégrée dans les schémas directeurs (lorsque ceux-ci existaient!!!). Et à l'époque, la problématique ADSL était totalement inconnue, le principal étant de faire fonctionner le téléphone, pour lequel des longueurs de câblage de plus de 5km ne "faisaient pas peur".
    Maintenant, on est devant un fait accompli, et pour avoir de l'ADSL sur des lignes "longues", il faut déployer des NRA-HD ou des NRA-ZO... (Dans un patelin près de chez mois, un NRA-ZO a été installé pour 100 lignes... Coût: 100 000 Euros! Cela fait cher la ligne, en sachant que ce n'est que du matériel FT Téléphone et en ADSL2+, certes, et sans TV. Accessoirement, les lignes à l'origine faisaient plus de 8km...). La question des coûts se pose alors, en sachant que tôt ou tard, il faudra passer à la fibre, et que dans ces agglomération nouvelles, il existe une densité de fourreaux disponibles non négligeable pour tirer de la fibre. Alors, les opérateurs se disent qu'il est "urgent d'attendre"! Ce qui ne fait hélas pas le bonheur des résidents de ce type de commune! :(

    Merci pour ces précisions. Effectivement, vu comme ça, c'est tout de suite plus compréhensible. Anormal, mais compréhensible.

  5. Hurricaine a écrit :


    C'est vraiment bien qu'ils déploient (enfin) ce genre d'équipement dans des "petites bourgades" (1400 habitants).
    Encore faudrait-ils qu'ils daignent s'occuper de communes bien plus importantes et lésées depuis toujours comme Eragny sur Oise (17000 habitants) en proche banlieue parisienne, qui accède à peine à du 128k...
    Je n'ai jamais compris la gestion des priorités des opérateurs. S'il y en a une toutefois.


    Bonjour, d'accord sur le principe, mais il faut quand même savoir que dans ce village en question, les élus se sont battus des années pour acceder à l adsl.
    La fibre traversait le village, mais les habitants étaient inéligibles à l adsl.
    La commune avait donc decidé de financer elle même ce NRA ZO, ce n'est donc pas une installation financée de manière classique par FT.
    Malheureusement, pour l instant, pas de degroupage alternatif prévu ...
    Donc un débit plus que correct, mais aucune offre qui soit vraiment satisfaisante ...
    Espérons que cela va changer !


    Je serai curieux de connaitre le nombre de villages qui ont du financer leur propres équipements... Car au final, le "mérite" du taux de couverture reviendra de toutes façons aux opérateurs.
    En tout cas, ça reste une excellente nouvelle pour les habitants.

  6. Toujours pas de nouvelles concernant un possible dégroupage par free de ce NRA.
    Car ayant souscrit a une offre révolution, j'aimerai retrouvé ma freebox V6 et les services associés.
    Je ne sais pas si ca veut dire quelque chose, mais depuis aujourd'hui, j'ai vu sur degrouptest qu' il est possible de souscrire a une offre SFR sur ce NRA a 6,5 megas (non dégroupé), chose encore impossible il y a quelques jours ...
    Serait ce un signe que SFR s'intéresse peut être a ce nouveau central ou non ?

  7. Réagir sur le forum