Le vote HADOPI pour l’Alsace

4

Les députés ont adopté la loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet, aussi nommée loi HADOPI. Les députés alsaciens ont-ils votés pour ou contre ? Voici la liste…

La France compte 577 députés au niveau national. En Alsace, nous en comptons seize ; neuf dans le Bas-Rhin et sept dans le Haut-Rhin.
Voici les votants pour l’Alsace.

Dans le Bas-Rhin :

CONTRE :
Armand Jung – PS

POUR :
Jean-Philippe Maurer – UMP ; André Schneider – UMP -Antoine Herth – UMP ; Alain Ferry – UMP ; Émile Blessig – UMP ; Frédéric Reiss – UMP ; François Loos – UMP

ABSENTION :
Yves Bur – UMP

Dans le Haut-Rhin

POUR :
Éric Straumann – UMP ; Jean-Louis Christ – UMP ; Jean-Luc Reitzer – UMP ; Jean Ueberschlag – UMP ; Arlette Grosskost – UMP ; Michel Sordi – UMP

ABSTENTION :
Francis Hillmeyer – UMP

Source e-Alsace

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

4 commentaires

  1. Sans vouloir déraper "hors sujet", bravo pour cette initiative mettant "au jour" les prises de position des nos députés (qu'ils soient "aux ordres" ou non) sur un sujet qui intéresse tous les internaute qui devraient aller aux urnes prochaînement..

  2. Recapitulons la Loi : - on se base sur une adresse IP, dont on sait, et dont on a prouve - sous controle d'huissier (!) - qu'elle etait aisement falsifiable, sans compter son aspect usurpable (reseaux sans fll en particulier) - on considere le presume contrevenant comme coupable d'office - au bout de la 3eme fois, on coupe la ligne et on le fait payer, de surcroit - le seul moyen de prouver sa bonne foi est d'installer un logiciel gouvernemental sur sa machine qui vient surveiller la ligne, logiciel qui ne sera pas interoperable puisque tous les amendements dans ce sens ont ete systematiquement rejetes (justifications ?), et qui sera, de surcroit, payant... Pour un pays qui ose se pretendre democratique, ca pose quand meme de sacres questions d'installer des boites noires sur les odinateurs des gens... Quelques-uns des problemes souleves, pour faire court : - certains ne manqueront surement pas d'utiliser HADOPI pour reperer les adresses IP de leurs concurrents, fabriquer de fausses preuves trois fois de suite, et les court-circuiter rapidement en cas de besoin... - dans les entreprises qui seront visees, je vous laisse imaginer une coupure de ligne... On va installer le logiciel espion sur tous les postes ? Qui paie et combien ? - la mise en place de ce systeme de flicage automatise chez les FAI est deja estime a 100 millions d'euros - et on annonce maintenant un doublement de la somme pour la seule annee 2010 !!! En periode de crise avec 60000 chomeurs de plus par mois, ca remue -vraiment- les tripes... Conclusion Apres la presse puis la tele, voici venu le temps de controler le net... De toute evidence, le pouvoir en place ne supporte pas la liberte d'expression de ce media : il faut maintenant identifier, surveiller, et taper sur les doigts ! Le licenciement d'un salarie de TF1 pour avoir oser partager une opinion privee a sa deputee, allant a l'encontre de la politique de la chaine, en dit bien long sur le controle des medias dans ce pays ! J'aimerais franchement rencontrer mes deputes proches, et qu'ils m'expliquent comment ils ont pu voter un texte aussi repressif et ubuesque ?! Je n'aurais aucun mal a leur demontrer que la partie technique de ce texte ne tient pas la route - et qu'ils ont vote une Loi deja depassee, inefficace, qui coutera tres cher au contribuable ; et puis franchement : oser faire les appels d'offre avant meme le vote du texte - ca va encore la tete ??? Au final, HADOPI est une imbecilite de plus, au lieu de chercher une vraie solution, tant pour les artistes que pour les internautes eux-memes !!! C'est d'autant plus dommage qu'avec une licence dite "globale", estimee a 8 euros/mois sur un abonnement internet qui est quand meme l'un des moins chers d'Europe, on aurait surement reussi a financer correctement la creation musicale. Quant a la video, un vrai systeme de telechargement payant, a la demande, ou M. tout le monde peut rapidement telecharger son film le soir en rentrant chez lui, avec un systeme compatible aussi bien pour les ordinateurs que pour la tele, et le probleme etait regle : il vaut mieux 10% de quelque chose que 100% de rien, et l'equilibre se serait surement fait tout seul. Lamentable !!!

  3. D'un autre côté, le ministère est sous pression (affaire TF1), sous les ordres du président et du groupe UMP parlementaire. Que vouliez vous qu'il se passe d'autre. Albanel n'avait pas d'autres choix que de faire du forcing, forcing telement idiot que certains amendements qui auraient pu mettre la lois en règle avec la constitution ont été balayés en bloc. Le seul amendement qui est passé concernait la surveillance des communication "privé" tel le mailing. Amendement s'il avait été refusé rendait la lois totalement anticonstitutionnel puisque bafouant la vir privée de tout le monde. Je pense surtout qu'il y va de la "crédibilité" du ministère avant les élections européenne. Même si le conseil constitutionnel démoli la lois de son application , ce n'est pas grave, que cette lois liberticide soit démolie en grande pompe par la justice européenne, pas grave, eux on fait leur boulot. C'est uniquement dans ce cadre élèves / prof que HADOPI est adopté. Il semble d'ailleurs que ce n'est qu'une copie qui va maintenant passé à la moulinette du CC et du CNIL qui consultable pour le projet, reste un acteur important sur le décrêts d'application. Compte tenu du panflet pris par le CNIL lors de l'élaboration du texte, le mouchard et la société de relevé d'Ip devra être hyper blindé au niveau contrôel et sécurité.

  4. salut merci Jacques ! dans le Bas-Rhin : A. Jung seul Déput. a OSE voter contre éh bien il aura ma voix !!! s'abstenir SUR UN TEL SUJET = foutage de gueule ! l'air de dire : "m'intéresse pas" , mais POURQUOI a-t-il était élu alors, s'il ne prend pas position ? pour le salaire de 6000 Euros, il a qu'a "s'abstenir" AUSSI, non ? on les voit "les courageux" ---> abstention plus tard, ils pourront dire : "c'était une mauvaise loi, D'AILLEURS je me suis abstenu de la voter" (facile, non ? )

  5. Réagir sur le forum