Hold-up à Munster par Est Vidéo

6

Dans un article intitulé « Hold-up sur le compte bancaire », le quotidien les DNA fait état d'anomalies bancaires pour les abonnés du câble à Munster.

 Un abonné de Munster signale de nouveaux dérapages par le repreneur du réseau câblé de la vallée.

Est Vidéo a racheté le réseau à TDF qui était exploité par Numéricâble.

Les abonnés mécontents des dysfonctionnements du réseau avaient stoppés les autorisations de prélèvements auprès de leur banque. Ils avaient l'intention d'effectuer leur paiement sur présentation d'une facture.

Cette solution avait surement été faite à sens unique car les banques ont débloqué pour l'opérateur des sommes plus importantes qu'une simple mensualité (on parle du double). Malgré tout les banques effectuaient une rectification si les clients en formulaient la demande. On apprend ainsi que si le bénéficiaire d'un prélèvement se trouve face à une opposition il peut le réactiver en changeant le numéro d'émetteur. Et comme dans ce cas la plupart des banques demandent des frais de mise en place pour les opérations de prélèvements, la facture est augmentée d'autant, 9 euros cités dans l'exemple.

On peut imaginer le mécontentement des abonnés. Abonnés à un service défaillant mais à un système de recouvrement très efficace.

S'agit-il d'une discordance entre les services de recouvrements et commerciaux ? Un droit de réponse est ouvert pour Est Vidéo.

Lire également un article sur le même sujet en cliquant ici

SOS Internautes a déjà ouvert un sujet pour en discuter

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

6 commentaires

  1. remarque pour faire des achats (completel) fallais des sous !!mdr... ok je sort .... ps: pour faire prevelement il faut une signature (a partir du moment ou une des données d'origine change)

  2. cedric a écrit :
    remarque pour faire des achats (completel) fallais des sous !!mdr... ok je sort .... ps: pour faire prevelement il faut une signature (a partir du moment ou une des données d'origine change)
    Il faut croire que non. De toute manière c'est à suivre. Deux personnes d'Est Vidéo m'ont contacté pour règler le problème.

  3. Bin faut aussi arrêter de croire que faire oposition à un prélèvement c'est d'une part gratuit d'autre part immuable. Bref ici le client s'est fait avoir comme un bleu dsl de le dire. Pour bloquer un prélèvment faut "annuler" l'autorisation purement et simplement, dans ce cas aucune nouvelle solicitation du fournisseur n'aboutira. Ici le FAI n'a du attendre que le mois suivant pour réclamer les 2 mois plus les frais que la banque à également facturé. Les CGV c'est pas que chef les FAI.

  4. Bjr, Un petit rappel au sujet des prélèvements bancaires. Donc, pour un arrêt des prélèvements, il est conseillé la révocation et non l'opposition. L'opposition est payante et peut reprendre quelques mois après, par contre la révocation est gratuite (sauf mention écrite dans les conditions générales de la banque précisant que cette option est payante), légale et définitive (articles 2003 à 2010 du code civil). Voir >ici< et Codes Legifrance / CODE CIVIL / Par son numéro "2004". Bien souvent, la banque dit ne pas connaître la révocation... leur rappeler l'article 2004 du Code Civil. Ensuite il suffit de faire un courrier pour révoquer l'autorisation de prélèvement accordée sur son compte depuis telle année... à telle société... ;)

  5. Réagir sur le forum