Est Vidéo : Quand la communication passe mal

0

Lors de la séance de budget primitif, la semaine passée, à la Communauté de Communes du Pays de la Zorn (CCPZ), dans le Bas-Rhin, il a été question de l’insatisfaction par rapport au câblo-opérateur EVC.


D’abord une petite parenthèse pour situer le contexte :
Le réseau câblé du Pays de la Zorn est né en 1998 grâce à une initiative du Conseil Général qui définit l’appui technique et des aides financières pour les collectivités qui le désirent.
La procédure est lancée en septembre 98 sous forme d’une délégation de service public avec une concession de 30 ans.
La création et l’exploitation sont confiées à EVC pour couvrir les 26 communes.

Le litige porte sur plusieurs points.
Mr Kleinpeter, directeur au développement de la communauté de communes, joint par téléphone, explique que les travaux sont terminés mais qu’ils ne sont pas à ce jour administrativement réceptionnés.
De plus lorsque certains particuliers téléphonent au service commercial d’Est Vidéo on leur dit qu’il ne sont pas raccordables alors qu’ils devraient l’être comme l’ensemble des habitants de la communauté de communes. Ce n’est pas le cas général mais un petit nombre d’entre eux est désorienté. Ces personnes se retournent alors vers leur mairie ou la com com pour exprimer leur mécontentement.
Des échanges ont eu lieu entre la CCPZ et EVC mais ceux ci ne se concrétisent pas dans les faits.

Les relations sont opaques. Ce que demande aujourd’hui la CCPZ c’est plus de transparence, la réception des travaux mais aussi un service commercial compétent et réactif.

La communauté de communes envisage même d’avoir un recours juridique si la situation ne se débloque pas.
En attendant les 120 000 € encore dus à l’opérateur sont gelés.


Après Sarre-Union (Sarre-Union fait de la résistance) c’est une nouvelle fois la communication qui fait défaut chez EVC.

Le site de la Communauté de Communes de la Zorn est visible sur : http://www.cc-payszorn.fr

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

Les commentaires sont fermés.