Démolition du central téléphonique de Wissembourg

5

Où il est question de démolir le central téléphonique de Wissembourg.

La municipalité de Wissembourg avait réuni dernièrement les riverains afin de les associer à la question de travaux dans la ville.

Le sujet concerne le réaménagement de la rue de la gare vers l'allée des peupliers. Durant la discussion il a été évoqué la démolition du central téléphonique. A la question soulevée par les habitants, Pierre Bertrand, le maire de Wissembourg, a indiqué que cette hypothèse avait été envisagée mais le prix de vente que demande France Telecom est beaucoup trop élevée pour continuer a y penser.

Le central téléphonique est jugé, selon le maire, comme disproportionné par rapport à la fonction qu'il occupe. Pour informations, ce NRA est dégroupé depuis le début de l'année par Alsace Connexia et il comporte 5000 lignes. Une démolition suppose également une reconstruction. Cette opération est donc loin de représenter la valeur immobilière d'un simple bâtiment.

Si le central est trop grand, ceci ne gènera pas les opérateurs qui pourront ainsi y trouver la place pour installer leur matériel de dégroupage au détriment des habitants et… également à leur avantage.

Information en provenance de AlsaNews.fr

Partager

A propos de l'auteur

Rédacteur Alsace-Lorraine ; domotique

5 commentaires

  1. Effectivement, démollir un central téléphonique ne se résume pas à de simples coups de pelleteuse... Construction d'un nouveau NRA (arrivée élec, clim, toussâ), migration de la fibre, des lignes (oups, on peut pas tirer sur le cuivre sans arracher la prise chez le particulier ;)), des dslams... avant de détruire l'ancien... Il y a peut-être une façon d'agencer, d'aménager (refaire les façades afin de pouvoir intégrer l'architecture urbaine ?) le central existant... non ? ils ont de ces idées en Alsace... :lol:

  2. tcherno63 a écrit :
    (oups, on peut pas tirer sur le cuivre sans arracher la prise chez le particulier ;))
    il me semble qu'il n'est pas rare que la liaison de cuivre entre le NRA et le particulier soit composée de plusieurs tronçons, dans cas ca l'impact peut être limité au premier tronçon.

  3. olivaw a écrit :
    (oups, on peut pas tirer sur le cuivre sans arracher la prise chez le particulier ;))
    il me semble qu'il n'est pas rare que la liaison de cuivre entre le NRA et le particulier soit composée de plusieurs tronçons, dans cas ca l'impact peut être limité au premier tronçon.
    Et ceux qui habitent dans le NRA ? :P Effectivement, dans la majorité des cas, il y a des sections... à condition d'avoir mis de la réserve. Mais dans le milieu des télécoms et réseaux ont laisse rarement 100m de réserve... ;) Il faudra retirer du NRA vers toutes les SR (sous-répartiteurs), du moins vers les SR d'où le nra va s'éloigner... Trois fois coupé, trois fois trop court...

  4. tcherno63 a écrit :
    [quote=tcherno63](oups, on peut pas tirer sur le cuivre sans arracher la prise chez le particulier ;))
    il me semble qu'il n'est pas rare que la liaison de cuivre entre le NRA et le particulier soit composée de plusieurs tronçons, dans cas ca l'impact peut être limité au premier tronçon.
    Et ceux qui habitent dans le NRA ? :P Effectivement, dans la majorité des cas, il y a des sections... à condition d'avoir mis de la réserve. Mais dans le milieu des télécoms et réseaux ont laisse rarement 100m de réserve... ;) Il faudra retirer du NRA vers toutes les SR (sous-répartiteurs), du moins vers les SR d'où le nra va s'éloigner... Trois fois coupé, trois fois trop court... Si une SR est a 3 km du NRA, je penses pas qu'il existe des cables de 3 km de long d'un seul bout. Entre le NRA et les SR il y a des manchons... Donc ...pas besoins de tout retirer :P

  5. Réagir sur le forum