Trois DSLAMs disponibles dans la Marne, Free assure

0

A Epernay et Vitry-le-François, deux DSLAMs, EPX51-3 et VIT51-2, en attente depuis 293 jours. A Reims, CER51-5, du NRA Cérès, en réseau mais sans connexion, en attente depuis 99 jours.

Explications et petit tour de la Marne (51). 

A Epernay, il reste encore 300 connexions de disponibles sur les deux DSLAMs existants avant de faire appel à ce troisième équipement. Donc pas de problème de ce côté là, Free avait largement anticipé.

A Vitry-le-François, il n'y a plus que environ 150 connexions possibles. mais là aussi l'avenir est assuré.

Pour Reims, qui caracole en tête de la région avec un taux de dégroupage de l'ordre de 15 %, ce n'est pas Cérès, ce NRA implanté au coeur de la ville, qui va ralentir sa croissance. Bien que le quatrième DSLAMs à ses 1008 positions (estimations) utilisées, le maximum pour ce type d'équipement, il reste environ 350 positions sur les trois premiers DSLAMs. Et le cinquième est donc prêt à recevoir les futures connexions.

Pour les autres NRAs, il y en 11 en tout dans la Marne avec 32 DSLAMs, tous ont encore de la réserve pour accueillir les personnes candidates au dégroupage :

  • Châlons-en-Champagne, CHA51 peut encore accueillir 700 dégroupés
  • Saint-Martin-sur-le-Pré, un NRA HD (Haut Débit), M2P51, n'a que 51 connexions sur les 1008 possibles.
  • Reims, qui possède cinq NRAs, peut largement accueillir de nouveaux dégroupés sur chacune de ses installations.
  • Saint-Brice-Courcelles, avec son NRA HD B3C51, peut permettre le dégroupage de 700 personnes
  • enfin, Tinqueux, avec TIN51, peut lui aussi accueillir plus de 800 connexions.

Nous vous proposons de conclure sur cette note : notre FAI préféré assure et reste disponible pour permettre à la Marne de maintenir son leadership régional.

Pour faire vous-mêmes ces analyses :

Partager

A propos de l'auteur

0 commentaire

    Réagir sur le forum