Le dégroupage Free (et les autres) en Champagne-Ardenne

0

La fin de l'année est le moment des bilans. Nous vous proposons un petit tour d'horizon des villes dégroupées en Champagne-Ardenne par Free (et les autres).

Nous félicitons déjà la ville de Tinqueux (à côté de Reims) qui est la ville qui a le meilleur taux de dégroupage Free, 16 %. Mais aussi, à Reims, le NRA Chatillon qui lui clôture l'année avec 17,4 % des lignes France Télécom dégroupées par Free. Les titulaires de lignes de ces lieux ne devraient pas se faire de soucis lorsqu'il sera question du déploiement dans notre région de Fibre Optique à Domicile (FTTH). 

Détails et commentaires pour les quatre départements

Meilleurs voeux pour l'année 2008, particulièrement pour ceux qui attendent l'ADSL Free. Justement, nous leur réservons une petite surprise pour la rentrée. 

Les Ardennes, tout nouveau venu au club des départements dégroupés par Free.

 Ville*

 Nombre de connexions
estimées

 % lignes Free
 Boulzicourt  34 4,2 %
 Charleville-Mézieres
(2 NRAs)
 256  <1%
 Rethel  107 1,8 %
Moyenne Ardennes 397 1 %

Le très faible taux de pénétration s'explique par le fait que ce département a été dégroupé par Free en novembre 2007.

Neuf CEGETEL a lui dégroupé Charleville-Mézières et Sedan. Free a encore un NRA supérieur à 10 000 lignes à dégrouper, c'est Sedan.

 La Marne, le mieux dégroupé de la région.

 Ville* Nombre de connexions
estimées
 % lignes Free
 Châlons-en-
 Champagne
3 100 10,7%

 Saint-Martin-
 sur-le-pré

 48 3,7 %
 Epernay  1 605 9,2 %
 Reims (5 NRAs) 26 944  14,9 %
 Saint-Brice-
 Courcelles
 314 13,7 %
 Tinqueux  2 105 16 %
 Vitry-le-François  797 8,6 %
 Total Marne 21 163 13,1 %

La ville de Tinqueux (à côté de Reims) est donc le leader régional du dégroupage Free. A noter que le NRA Chatillon (A Reims) a lui un taux de dégroupage de 17,4 %. Pas étonnant que Reims soit devenu, grâce au vote des internautes, le successeur de l'avenue des Champs-Elysée au futur Monopoly des villes. 

Neuf est aussi présent sur les mêmes villes que Free. Les autres opérateurs : Alice et Darty ont eux aussi pratiquement la même couverture. Seuls Club Internet et Télé2 (Présence à confirmer) sont en retrait.

 L'Aube, le challenger.

 Ville*  Nombre de connexions
estimées
 % lignes Free
 Buchères 153  7,1 %
 Troyes (3 NRAs) 4 168 9,8 % 
 Lusigny 69   4,6 %
 Saite-Savine  2 211  11,6 %
Total Aube 6 601 10,1 %

Lusigny-sur-Barse a déjà 4,6 % de lignes dégroupées Free alors que cette « petite » commune a été dégroupée mi-décembre. C'est une progression supérieure à celle des Ardennes. A noter l'arrivée prochaine de Bar-sur-Aube comme ville dégroupée par Free.

Neuf a dégroupé toute l'agglomération troyenne, y compris la Chapelle-Saint-Luc où Free n'est pas présent. Alice, Darty, Club Internet et Tele2 (présence à confirmer) sont uniquement sur Troyes et Sainte-Savine.

 Enfin, la Haute-Marne.

Ville*  Nombre de connexions
estimées
 % lignes Free
 Chaumont  790 5,3 %
 Langres  574 8,9 %
 Moyenne
Haute-Marne
 1 362 6,4 %

Chaumont et Langres ont été dégroupés par Free en mi-2006. Free a encore un NRA supérieur à 10 000 lignes à dégrouper là-bas, il s'agit de Saint-Dizier.

Neuf est présent lui sur les trois villes : Chaumont, Langres et Saint-Dizier. Tout comme le département des Ardennes, il n'y a pas d'autres opérateurs alternatifs en ADSL que Free et Neuf CEGETEL. 

Sur le plan national, le site François04 nous indique que le pourcentage de lignes France Telecom dégroupées par Free est de 13,9 %. Sur les 21 régions (hors Corse et DOM-TOM), la région leader est l'Ile de France avec un taux de 18,8 % de lignes dégroupées Free. La Champagne-Ardenne se situe à la 10ème place avec un taux de 10,6 %. Le Limousin ferme la marche avec 4,5 % de dégroupage Free.

Nous ne manquerons pas de continuer à suivre cette actualité du dégroupage et du haut débit dans notre région. Pariticulièrement pour l'année 2008 où les champardennaises et les champardennais devraient avoir un taux de couverture ADSL proche des 100 % grâce au rétrécissement des zones d'ombre. 

* Note : Les villes citées sont les villes de rattachement des équipements. Les communes environnantes peuvent bénéficier du dégroupage, des habitants de ces mêmes villes peuvent ne pas être éligibles au dégroupage.

Source : Francois04 pour les statistiques Free et Degroupnews pour les autres opérateurs. Dessin coupe de champagne : http://www.fotosearch.fr.

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.