Xavier Niel/ La Provence : CMA CGM passe en force

0

« L’offre a été agréée à l’unanimité des votes exprimés, soit 2 sur 5 », a précisé cyniquement auprès de l’AFP le président du conseil d’administration et PDG du groupe La Provence, Jean-Christophe Serfati.

NJJ, la holding de Xavier Niel, qui postulait également au rachat des parts sociales en lice, a de son côté dénoncé un passage en force, non exempt dans un avenir proche, de procédures judiciaires.

Car en effet, sur les cinq administrateurs présents lors du Conseil d’Administration qui s’est tenu ce jour, uniquement quatre ont pu faire valoir leur vote, dont 2 appartenant au Groupe Bernard Tapie, qui fait l’objet d’une procédure de liquidation judiciaire depuis l’année 2020, qui ont donné leur voix à l’armateur marseillais CMA CGM, outre Jean-Christophe Serfati, et la secrétaire générale du groupe, Virginie Layani.

Stéphane Tapie, dernier représentant du Groupe éponyme, et fils aîné de l’homme d’affaires décédé en octobre, n’a pas pu de son côté faire valoir sa voix, en raison d’un pouvoir donné à l’un des administrateurs de NJJ Avenir Développement, ce qui s’est révélé non conforme aux statuts de la société.

Côté Avenir Développement, la filiale de NJJ et actionnaire minoritaire, les deux administrateurs ont refusé le projet de cession.

« On leur a demandé de s’abstenir ou de voter », a indiqué de son côté Jean-Christophe SERFATI, qui s’était ouvertement positionné du côté de CMA CGM, y compris en répondant présent aux réceptions organisées préalablement par cette dernière, précisant que « dans la mesure où ils ont voté contre, nous avons écarté ces votes car cela « manifestait le conflit d’intérêts » d’Avenir Développement ».

Cette prise de position se réfère pourtant essentiellement à un avis émis par la Cour d’Appel d’Aix en Provence au début du mois d’avril dernier, et non pas le dispositif de l’Arrêt en lui-même.

« Ce choix, contraire à la fois au droit et à la réalité des débats, s’assimile à un passage en force qui ne fait que redoubler nos craintes pour la suite. Nous le contestons donc formellement », a de son côté communiqué NJJ.

Share.

About Author

Responsable légal, responsable d’édition, auteur et hébergeur.

Ajouter un commentaire