SFR – Iphone, le carton rouge

0

Il y a deux semaines, nous vous annoncions la fin de l’exclusivité entre Orange et Apple pour la commercialisation de l’Iphone dans l’Hexagone.

En effet, la Cour d’appel de Paris venait de confirmer la décision du Conseil de la concurrence pour y mettre fin.

Cette décision avait réjoui SFR et Bouygues Telecom qui pouvaient ainsi proposer à leurs clients le téléphone à la mode de chez Apple au grand dam d’Orange.

Cette décision était aussi un espoir en ces temps de crise pour les consommateurs qui espéraient ainsi, le début d’une guerre des prix entre les opérateurs mobile. Guerre qui engendrerait une baisse significative des prix de l’Iphone et des abonnements qui sont parmi les plus élevés en Europe.

Aujourd’hui, SFR nous annonce par voie de presse que l’Iphone sera disponible à partir du 8 avril. Jusque-là, rien de bien étonnant si ce n’est que SFR à également profité pour communiquer le prix des terminaux et des forfaits et c’est là que le bât blesse.

En effet, si on compare la grille tarifaire des deux opérateurs, nous pouvons remarquer que les prix qui seront pratiqués par SFR seront alignés sur les prix d’Orange.

Pire, il y a une semaine, nous apprenions également que le prix de l’Iphone 16 Go chez Orange qui était vendu 129€ après les fêtes et 99€ pendant les fêtes, a lui aussi augmenté pour atteindre les 199€.

La grille tarifaire de Orange :

La grille tarifaire de SFR :

Les terminaux sont vendus au même prix par les deux opérateurs soit 99€ pour le modèle 8 Go et 199€ pour le 16 Go.

Et dire que Maître Jérôme Franck, avocat de UFC-Que Choisir, avait déclaré après le jugement rendu par la Cour d’appel de Paris :

« Cette décision est favorable aux consommateurs : elle va réintroduire de la concurrence sur la vente de ce produit, et certainement faire baisser les prix de l’iPhone », a-t-il estimé.

Selon lui, elle va également « réinstaller de la concurrence sur les offres associées, d’internet mobile notamment, sur lesquelles Orange n’était pas le mieux placé ».

Effectivement, deux semaines plus tard nous voyons le constat de cette concurrence féroce pratiqué par nos trois opérateurs mobile et qui rappelons-le, ont été condamnés en 2005 pour entente illicite.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable Technique] Souvent confondu avec un castor, aime les sports mécaniques et la vie associative.

Les commentaires sont fermés.