Xavier Niel veut moderniser l’imprimerie du Monde

8

Xavier Niel aurait, selon les informations de la Lettre A, beaucoup fréquenté les locaux du Monde Imprimerie, à Ivry-sur-Seine, ces derniers jours.

Le fondateur de Free s’intéresse de près à l’imprimerie du Monde, dont il entend bien moderniser les rotatives. Cela permettrait ainsi au groupe d’imprimer ses autres productions, comme le magazine Télérama et le Courrier international, directement à Ivry-sur-Seine. De quoi briser la distinction entre imprimerie de presse (journaux) et imprimerie de labeur (magazines, revues…), généralement en vigueur en France comme l’explique la Lettre A.

L’objectif de Xavier Niel est cependant plus vaste encore, puisqu’il souhaite qu’à terme, l’imprimerie puisse prendre en charge des clients externes au groupe Le Monde…

Cette modernisation se traduirait toutefois par une réduction des effectifs de moitié (de 300 à moins de 150 personnes), avec l’accord du Syndicat général du livre CGT.

Source : la Lettre A

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. Avec l'accord du syndicat du livre CGT !!! Dès la première ligne, je me suis dis ça va se terminer avec une grève avant qu'il ait finit sa phrase le père Niel. Je ne vois pas comment ça pourrait se terminer autrement qu'en clash et un clash monumental cette histoire. Même les employés d'Alice n'étaient pas franchement heureux du déroulement de la reprise et des licenciements, alors les ouvriers du livre qui se mettent d'ordinaire en grève immédiate dès qu'on remet en cause le moindre de leurs avantages, ou qu'on modifie un tant soit peu leurs conditions de travail ... Peut-être que les ouvriers du livre sont au pied du mur, qu'ils commencent à réaliser la gravité de leur situation, que le fait qu'ils soient tous au chômage car il n'y aura plus aucune industrie d'impression en France est une vraie possibilité, mais je doute que ça tienne très longtemps quand même. C'est le choc des contraires cette histoire.

  2. Freenews a écrit :
    Cette modernisation se traduirait toutefois par une réduction des effectifs de moitié (de 300 à moins de 150 personnes)
    Et voilà niel n'est pas pas encore un des propriétaires qu'il prépare déjà les charrettes de licenciement, après les ouvriers le tour des journalistes viendra, gare à ceux qui ne prêteront pas allégeance. Le dicton du jour : Celui qui n'a pas de rolex à 40 ans a loupé sa vie comme le milliardaire qui n'a pas licencié mille personnes. Warren Buffett n'est surement pas son modèle

  3. A lire les premiers commentaires, c'est étonnant comme on peut vouloir absolument garder des emplois dans des métiers où il n'en faut presque plus... souvent jusqu'à en aller dans le mur : X. Niel ne prévois pas de délocaliser la prod, mais de la moderniser. Pour un journal non rentable c'est quand même pas totalement stupide ! On est loin des industries qui ferment un site pour tout produire en Chine, ou de l'industrie du disque qui, sous couvert de culture, fait voter des taxes pour garder des structures obsolètes ! Il y a bien des combats sociaux a mener, mais pas celui là.

  4. Mr Niel au lieu de vous occuper de vos journaux etc ... Occuper vous plutôt de l'avancement de votre dégroupage et de la fibre optique ... Sur ce point vous avez beaucoup de retard !!! Il n'y qu'a voir les stats dégroupage ... Personnellement je suis dégrouper mais c'est pour tout ces gens que j'ai inscris à free et qui sont ND et qui attendent un dégroupage ( Département 22,35) c'est un peu catastrophique niveau dégroupage .... Concentrer vous sur ce que vous savez faire de mieux Mr Niel !

  5. Ne rien espérer de la CGT, elle est depuis bien longtemps déjà complice des patrons et tu pouvoir. Elle fera semblant comme à son habitude pour tromper la base et ses adhérants, mais au bout du compte ne fera rien.

  6. EmpereurZorg a écrit :
    A lire les premiers commentaires, c'est étonnant comme on peut vouloir absolument garder des emplois dans des métiers où il n'en faut presque plus... souvent jusqu'à en aller dans le mur : X. Niel ne prévois pas de délocaliser la prod, mais de la moderniser. Pour un journal non rentable c'est quand même pas totalement stupide ! On est loin des industries qui ferment un site pour tout produire en Chine, ou de l'industrie du disque qui, sous couvert de culture, fait voter des taxes pour garder des structures obsolètes ! Il y a bien des combats sociaux a mener, mais pas celui là.
    mort de rire :D déjà pour délocaliser l'impression d'un quotidien en Chine :D ensuite courte citation : 3 - Trop de monde au Monde ? Claude Perdriel estime nécessaires au moins 110 ou 120 départs volontaires de journalistes mais aussi d'employés ou de cadres. La clause de cession vaudra pour tous, y compris les employés et les cadres. Le trio Bergé-Niel-Pigasse affirme ne vouloir procéder à aucun licenciement ni baisse de salaire dans la rédaction. Il y aura cependant des "ajustements" à faire pour l'imprimerie. Et voilà la traduction d'ajustement c'est licenciement quand au mot reclassement niel doit pas le connaitre !

  7. Réagir sur le forum