Xavier Niel “préfère se taire” plutôt que d’avoir à s’autocensurer

8

Récemment condamné pour dénigrement par Bouygues Telecom, Free n’est plus autorisé à utiliser certains termes pour qualifier ses concurrents et leurs clients (par exemple le mot « pigeon »). Cette décision déplaît nettement à Xavier Niel, qui ne manque pas de le faire savoir…

Ce mardi matin, le fondateur de Free avait transmis un message à son directeur général, Maxime Lombardini, expliquant les raisons de son absence à la présentation des résultats 2012 du groupe Iliad : « une décision de justice m’ayant interdit l’usage de quelques mots essentiels, j’ai préféré me taire plutôt que me censurer ».

Le charismatique leader de Free, déjà relativement discret, sera-t-il amené à raréfier encore plus ses interventions publiques suite à cette décision de justice ?

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

8 commentaires

  1. non c'est pire. Un peu comme un enfant à qui tu dis que s'il est pas sage, il n'aura pas de dessert et qui, du coup, entame une greve de la faim...

  2. Il manque pas d'air XN!!  >:( C'est le premier à pleurnicher en justice dès qu'on critique (et plus grave, même à raison) Free. Rappelez-vous l'universitaire qui a subit une descente chez lui parce que XN estime qu'il a le droit de tout dire, mais renie ce droit aux autres! Et y en a eu d'autres : des plaintes pour dénigrement y en a eu plein de la part de Free en début d'année (contre BouyguesTel d'ailleurs), ainsi que des menaces.
    Faites ce que je dis pas ce que fais.... Voilà le nouveau slogan d'Iliad...

  3. Réagir sur le forum