Xavier Niel et Patrick Drahi main dans la main… en Israël

0

Les deux ennemis jurés des télécoms, Xavier Niel et Patrick Drahi, respectivement patrons de Free et de SFR-Numericable en France, ont conclu un accord en Israël.

Via Hot Mobile, son opérateur israélien, Patrick Drahi vient au secours de Golan Telecom, l’opérateur de Michael Golan (ex-Michael Boukobza, DG de Free jusqu’en 2007) dont Xavier Niel détient 30% des parts. Golan Telecom, qui n’a pas déployé son propre réseau et s’est endetté jusqu’à la faillite; est en grandes difficultés : son projet de rachat par un autre opérateur local, Cellcom, a été retoqué par les autorités concurrentielles.

La semaine passée, Hot Mobile et Golan Telecom annonçaient la signature d’un accord qui, aux yeux de beaucoup d’analystes, permet de sauver purement et simplement Golan Telecom. Pendant une durée de dix ans, ce dernier pourra louer le réseau de Hot Mobile en itinérance et ainsi poursuivre son activité, malgré sa difficulté à déployer un réseau propre. L’accord prévoit même que Hot Mobile puisse aider Golan Telecom à financer un tel accord, sous certaines conditions.

En surface, un tel contrat peut sembler incompréhensible entre deux opérateurs qui se sont livrés une guerre sans merci en Israël. Après son départ de France, Michael Golan a un temps travaillé pour Hot Mobile, avant de fonder Golan Telecom et ses abonnements à prix cassés : une trahison toujours pas oubliée par Patrick Drahi. En filigrane, Hot Mobile est bien content de faire payer à son concurrent, déjà mal en point, l’accès à son réseau. Et à terme, un rachat de Golan Telecom par Hot ne semble désormais plus impossible…

Source : Les Échos

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum