Vers une surveillance renforcée sur les jeux en ligne

0

Le gouvernement va déposer un projet de loi visant à renforcer les pouvoirs de surveillance de l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne).

Pour Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget, l’ARJEL mérite des « moyens juridiques nécessaires pour renforcer son action ». Si l’Autorité dispose déjà de prérogatives lui permettant d’examiner les données fournies par les sites de jeux en ligne afin de lutter contre les fraudes, le gouvernement envisage de renforcer ses pouvoirs pour lui permettre d’accéder à ces données à des fins de « santé publique ». En clair, l’ARJEL aurait la possibilité de surveiller l’activité des joueurs afin de détecter et d’intervenir dans les cas de jeu pathologique.

Cette proposition fera l’objet d’un amendement, déposé dans le cadre du projet de loi sur le numérique.

Elle ne manquera pas de faire polémique, alors que la volonté de surveillance du net du gouvernement est déjà vivement critiquée avec le projet de loi sur le renseignement, toujours en cours d’examen. Ce dernier prévoit notamment l’installation de boîtes noires sur le réseau des opérateurs, afin de lutter contre les activités terroristes sur Internet. La loi sera présentée en première lecture le mardi 5 mai devant l’Assemblée nationale. Une journée de mobilisation citoyenne à son encontre, à laquelle Freenews se joindra, est prévue lundi 4 mai : au programme, six heures de direct « contre la surveillance » sur Mediapart, de 16h à 22h, ainsi qu’un rassemblement prévu à 18h30, place des Invalides, à Paris.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum