Un rapport avertit de nouveaux dangers dus aux ondes mobiles

0

Le rapport BioInitiative, réactualisé dans une version 2012, met en évidence de nouveaux dangers pour la santé, notamment cancérigènes, provoqués par les champs électromagnétiques et autres technologies sans fil — comme par exemple les ondes des téléphones portables.

« Il existe une tendance constante d’augmentation du risque de gliome (une tumeur maligne du cerveau) et de névrome acoustique avec l’utilisation de téléphones portables et sans fil », explique le docteur Lennart Hardell, qui a participé au rapport. « Les preuves épidémiologiques indiquent que les radiofréquences devraient être classées commes des substances cancérigènes pour l’homme. Les niveaux de référence et les limites de sécurité publique FCC/IEE et ICNIRP existants ne sont pas adéquats pour protéger la santé publique ».

De nouvelles études indiquent également que le rayonnement des téléphones portables et des ordinateurs portables en WiFi peuvent endommager l’ADN du sperme et ainsi nuire à la fertilité masculine. Ils peuvent également nuire au développement du fœtus chez les femmes enceintes. Enfin, il est également possible que les ondes augmentent le risque et les symptômes de l’autisme.

« Les preuves indiquant des risques pour la santé de milliards de personnes dans le monde sont aujourd’hui beaucoup plus nombreuses. Le statu quo est inacceptable à la lumière des preuves attestant des dommages », indique le docteur David O. Carpenter, co-éditeur du rapport.

Le rapport est disponible dans son intégralité, en anglais, sur le site bioinitiative.org.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.