Stéphane Richard prend la tête de France Telecom le 1er mars

1

Prise de tête en vue

Didier Lombard, actuel (et décrié) PDG de France Telecom, accepte, après moultes rumeurs et tractations, de céder la direction du groupe à son numéro deux, Stéphane Richard (en photo).

La décision a finalement été officialisée par voie de communiqué, hier au soir. Fragilisé par la vague de suicides ayant frappé l’entreprise courant 2009 et par plusieurs désaveux par rapport à sa stratégie d’exclusivités, Didier Lombard quitte finalement son poste avec un an d’avance sur le calendrier initial.

Il ne renonce pas pour autant à toutes ses attributions, puisque la fonction de directeur général va être dissociée de celle de président. Stéphane Richard deviendra alors directeur général, tandis que Didier Lombard aura droit au poste de président non-exécutif.

Stéphane Richard est connu pour avoir remis en cause, publiquement, bon nombre de décisions stratégiques du groupe. Il s’est notamment déclaré contre la politique d’exclusivités de France Telecom-Orange et a remis en cause la raison d’être de chaînes telles qu’Orange Sport ou Orange Cinéma. Verra-t-on FT prendre un virage à 90 degrés sous sa direction ?

La dissociation des pouvoirs sera abordée lors du conseil d’administration le 24 février prochain, pour une mise en application dès le 1er mars.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum