Rafi Haladjian : « Il est difficile de faire des choses radicalement nouvelles »

0

Le fondateur de Violet, Rafi Haladjian, a été interrogé par ZDnet à propos de sa société – actuellement en redressement judiciaire. Pour rappel, Violet a notamment créé le célèbre lapin électronique Nabaztag.

Rafi revient donc avec amertume sur l’état du marché, de son entreprise, mais également sur le projet SaveNabaztag et sur le futur des lapins.

Extrait :

« Il est très difficile de tenter de faire des choses radicalement nouvelles en période de récession. Violet pour vivre est à 90% dépendant des réseaux de grande distribution dans le monde. Nos seuls revenus proviennent de la vente d’objet puisqu’ensuite leur utilisation est gratuite. Or depuis le début de la crise, c’est-à-dire il y a un an maintenant, la plupart des acheteurs de la grande distribution (en particulier en dehors de France) et les grossistes ont pris des positions extrêmement frileuses. Ce n’est pas évident du tout d’être une a) une startup b) innovante c) dans le consumer électronique d) français en situation de crise économique »

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.