Paris étudie la pose de « mini-antennes » de téléphonie mobile

4

La mairie de Paris a lancé une étude de faisabilité afin de permettre le déploiement d’un réseau de mini-antennes de proximité pour la téléphonie mobile. Celles-ci pourraient, à terme, remplacer les antennes-relais qu’on connaît actuellement.

Ces mini-antennes de 30 centimètres de haut pourraient envahir Paris bientôt. Bien moins puissantes que les grandes antennes-relais, elles ont le mérite d’être beaucoup plus simple à poser. Peu encombrantes, elles peuvent même se fondre facilement dans le décor : « sur le mobilier urbain, les panneaux, les feux… », anticipe Anne Hidalgo, première adjointe à la mairie de Paris.

Leur puissance d’émission, beaucoup plus faible, serait compensée par une capillarité plus importante dans toute la ville. C’est même le principal intérêt de la manœuvre : en rapprochant les antennes-relais des téléphones appelants, cela permettra à ces derniers d’émettre beaucoup moins fort et ainsi, de limiter autant que possible les risques de nocivité pour l’usager.

Reste à régler les problèmes de financement de l’opération. Le maire, Bertrand Delanoë, affirme vouloir travailler « en liaison avec les opérateurs et les associations ». Anne Hidalgo (première adjointe), Denis Baupin (adjoint chargé du développement durable et de l’environnement), et Jean-Louis Missika (adjoint chargé de l’innovation et de la recherche, ex-Iliad), tout trois chargés du dossier, devront apporter une réponse claire à ce problème s’ils veulent convaincre les opérateurs de bouleverser leur réseau. Peut-être y a-t-il là une occasion d’imposer la mutualisation des antennes ?

Source : Aujourd’hui en France

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

4 commentaires

  1. La mutualisation des antennes c'est bien, mais sur les minis antennes, ça ne représente quasiment rien par rapport au coût total des équipements nécessaire. Après il y a l'itinérance, comme en zone blanche, mais les fonctionnalités sont quand même réduites dans ce cas.

  2. En fait il y a déjà des mini antennes dans Paris Orange entre autre à repris les bornes bi bop pour son reseau et un autre opérateur utilise les enseignes publicitaires lumineuses de marque de biere dans les brasseries pour y installer des mini antennes

  3. Réagir sur le forum