NKM défend la hausse de la TVA sur le triple play

6

Hier soir, face à Nicolas Demorand sur Europe 1, Nathalie Kosciusko-Morizet est revenue sur le projet de hausse de TVA sur les forfaits triple play, sur l’attitude des opérateurs ainsi que sur les propos de la Commission européenne.

Alors que le gouvernement est accusé, en particulier par Free, de se servir de la Commission européenne comme d’un « prétexte » pour augmenter la TVA (une théorie a priori officiellement confirmée par Bruxelles), NKM continue à défendre sa théorie en présentant l’augmentation comme un impératif émanant de la Commission.

De même, selon elle, une augmentation des tarifs n’est pas nécessaire : « si les opérateurs veulent augmenter leurs tarifs, ils peuvent le faire, c’est leur liberté commerciale. Mais ils ne vont pas mettre ça sur le gouvernement ».

En guise de solution, la ministre continue à défendre l’idée d’un « découplage » strict des offres avec d’un côté la télévision et de l’autre Internet et la téléphonie, arguant que cela se ferait même dans l’intérêt du consommateur puisqu’un certain nombre d’entre eux payent une part TV alors qu’ils ne peuvent pas en bénéficier pour des raisons techniques : « il n’y aura plus cette espèce de vente forcée des forfaits télé […] ça fera un tarif [Internet] à 15 euros, ça sera très avantageux par rapport à ce qu’il y a aujourd’hui ».

NKM accuse finalement les opérateurs de n’avoir pas répercuté sur les tarifs la baisse de TVA sur la télévision quand celle-ci a été mise en place… sans préciser que cette baisse s’est accompagnée de contreparties rendant difficilement possible une baisse directe des tarifs, notamment la taxe Cosip. De même, cette taxation réduite sur le service TV ne s’est pas mise en place de manière identique pour tous les FAI ; Free, par exemple, en bénéficie depuis le lancement de son offre triple play…

Regardez l’interview en vidéo

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

6 commentaires

  1. 15€ TTC pour du dual play me semble totalement irréaliste ; rien que la part qui revient à FT pour la location de la paire de cuivre représenterait plus des trois quart du prix facturé à l'abonné (une fois la TVA déduite). Si on ajoute les frais de fourniture de la box, d'ouverture de ligne, la marge pour espérer financer les projets à venir (déploiement de la fibre, ...), etc... je ne vois pas comment un FAI pourrait proposer un forfait viable à 15€/mois (même pour un 'gros' qui a déjà une base conséquente de DSLAM installé et (partiellement) rentabilisés). PS, un détail dans l'article: NKM n'est pas ministre mais secrétaire d'Etat. D'après wikipédia c'est un titre faisant bien partie de la "hiérarchie ministérielle", mais je ne crois pas qu'elle ait le titre de ministre pour autant.

  2. Moi perso, je vois ca un peut comme une obligation pour les FAI de séparer leur forfait en 2 grandes catégories -> TV et téléphone et de l'autre Internet. Serais-ce un moyen détourné de forcer les FAI à mettre en place HADOPI puisque jusqu'à présent ces derniers avancais le coté difficile de la coupure de l'internet uniquement

  3. ynos a écrit :
    PS, un détail dans l'article: NKM n'est pas ministre mais secrétaire d'Etat. D'après wikipédia c'est un titre faisant bien partie de la "hiérarchie ministérielle", mais je ne crois pas qu'elle ait le titre de ministre pour autant.
    C'est vrai mais le titre de Monsieur ou Madame le Ministre leur est reconnu (plus valorisant que Monsieur ou Madame le Secrétaire d'Etat). Un peu comme dans l'armée où les Aspirants son appelés Mon Lieutenant plutôt que Monsieur (ou Madame) l'Aspirant. Quant au reste (la TVA) elle ment honteusement. Il semble que se soit devenu une habitude là-haut.

  4. salut SI..c'est pour dire ça : "encore une, qui a perdu l'occasion de se taire", dommage elle me plaisait bien "la Nat." hé, Nat., surtout, tais-toi, c'est mieux, tu es PLUS jolie !

  5. Réagir sur le forum