Mobiles : vers un marché unique en UE en 2015

5

La Commission européenne souhaiterait faire de l’Europe un marché unique pour la téléphonie mobile, faisant ainsi disparaître les tarifs de “roaming” sur les territoires de l’Union européenne.

Neelie Kroes, commissaire européenne à la stratégie numérique, envisage, dans le cadre de son programme en faveur du numérique, de faire du marché des mobiles un « marché unique ». Concrètement, « la différence de tarifs entre les appels depuis l’étranger et ceux depuis son propre pays devrait tendre vers zéro ». Ce serait donc la fin des tarifs élevés en itinérance entre les pays de l’Union européenne. On sait à quel point les factures peuvent se révéler salées lorsqu’on utilise son téléphone depuis l’étranger, a fortiori pour l’internet mobile.

Si les consommateurs sont les premiers gagnants, les opérateurs mobiles risquent de ne pas voir une telle mesure d’un si bon œil. Les tarifs appliqués en roaming leur assurent en effet de confortables rentrées d’argent, et on peut imaginer que l’opposition au projet de loi sera importante…

Ce projet ambitieux, qui devrait rentrer en vigueur à l’horizon 2015, sera présenté demain au sein du plan Internet et télécoms (commission Barroso, mise en place par Neelie Kroes). Parmi les autres mesures attendues, notons la volonté de développer les infrastructures à haut débit (100% des résidents de l’Europe devraient avoir accès à Internet haut débit d’ici 2013), et la réduction de la fracture numérique en général.

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. J'espère que la commission va imposer également la consommation internet mobile à prix identique. Car là on a une méga honte ... Il existe une solution simple pour les opérateurs de ne pas avoir d'impact financier : faire une compensation inter-opérateur sur le modèle de l'internet (peering). Ainsi, seul le différentiel de minutes de consommation ou le différentiel de Mo entre deux opérateur sera facturé et non pas les totaux. Cela est possible car le coût d'acheminement inter-opérateur utilisant Internet est marginal. :)

  2. 100% des résidents de l’Europe devraient avoir accès à Internet haut débit d’ici 2013
    Et c'est quoi leur définition de haut débit, ca commence à partir de combien ? Parce qu'en France, c'était 2Meg il y a quelques années, depuis on parle plutot de 512k... :-/

  3. Cool, on pourra prendre un forfait dans n'importe quel pays européen s'il est plus avantageux pour nos communications en France. Ça risque de faire encore plus peur que Free Mobile aux 3 gros ce truc là.

  4. Dv_ a écrit :
    100% des résidents de l’Europe devraient avoir accès à Internet haut débit d’ici 2013
    Et c'est quoi leur définition de haut débit, ca commence à partir de combien ? Parce qu'en France, c'était 2Meg il y a quelques années, depuis on parle plutot de 512k... :-/
    ah non, au tout début, on parlait de haut débit dès 128kb !

  5. esver a écrit :
    Cool, on pourra prendre un forfait dans n'importe quel pays européen s'il est plus avantageux pour nos communications en France. Ça risque de faire encore plus peur que Free Mobile aux 3 gros ce truc là.
    ca risque aussi de couler la friteuse qui bouge * euh free mobile

  6. Réagir sur le forum