Marché mobile : plus de forfaits, moins d’engagements !

3

L’ARCEP (Autorité de régulation des télécoms) a publié, comme elle le fait régulièrement, son observatoire des marchés mobiles. Au 4è trimestre 2013, les chiffres voient toujours deux tendances se dessiner : en France, de plus en plus d’utilisateurs optent pour des forfaits… et ils sont de moins en moins soumis à une période d’engagement !

La fin de l’année 2013 confirme des tendances observées depuis l’arrivée de Free Mobile, voire avant : sans surprise, le nombre de cartes SIM en circulation poursuit sa progression (avec un parc de 76,7 millions de cartes en France), soit un taux de pénétration de la population française de 117%.

Parmi celles-ci, ce sont bien évidemment les forfaits (parc post-payé) qui se taillent la part du lion (70% du total), le prépayé continuant sa lente chute (20% du marché, en baisse de 14,3% sur un an). Bonne nouvelle, en métropole, plus de 43% des Français détenant un forfait (post-payé) sont désormais libres d’engagement, en hausse constante depuis début 2012 et l’arrivée de Free Mobile ; preuve que les offres SIM-only sans engagement sont définitivement ancrées dans les mœurs.


Signalons enfin, après une période de baisse, une tendance à la stabilisation pour le parc des MVNO, dont le nombre de cartes SIM passe au-dessus de la barre des 8 millions (en métropole), pour une part de marché inchangée en un an (10,9%).

Source : Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. Moins d'engagement c'est logique !
    Avec la conjoncture actuelle , et les risques de perdre son travail les forfaits avec engagement pour  12 ou 24 mois sont pure folie . Les gens ne veulent plus avoir un fil a la patte et être libre de changer quand bon leur semble .
    De même pour les téléphones .
    A la vitesse ou ils évoluent ils deviennent obsolètes avant la fin de l'engagement ..
    Sans parler des galères surtout sur les smartphones récents  pour se libérer de l'opérateur tant qu'il est engagé pour revendre son matos désimlocké ...
    Merci Free !!

  2. Bonjour.
    Et oui dire qu'avant FREE les 3 gourmands nos bassinaient avec le soit disant que c’étaient les consommateurs qui étaient demandeurs!
    La preuve aujourd'hui. C’était eux les 3 gros ne voulant rien vendre d'autre, ne pensant qu'à ce nourrir a panse.

  3. Je ne suis pas sur qu'on puisse tirer une telle conclusion vu que le nombre de nouvel abonnement a explosé.
    Et pour rappel, ce n'est pas Free qui a inventé le sans engagement, Free a inventé un nouveau tarif sur lequel tout le monde s'est aligné.

  4. Réagir sur le forum