M. Lombardini : « pourquoi Free est candidat à la 4ème licence UMTS »

0

Dans une interview réalisée avec le journal des Echos, Maxime Lombardini, le Directeur Général de Free, revient sur les raisons qui ont poussé notre FAI à être candidat.

Entre autres, il y a des raisons macroéconomiques favorables à un quatrième opérateur. Et il n'hésite pas à parler des 3 autres opérateurs…

Pour quelles raisons Free a déposé hier sa candidature à la quatrième licence mobile auprès de l'Arcep ?

Le Groupe Iliad, à travers sa filiale Free Mobile, est en effet candidat. Il existe aujourd'hui des conditions macroéconomiques favorables à l'entrée d'un quatrième opérateur. Le régulateur vient de baisser le prix des appels vers les mobiles, ce qui va nous permettre de faire des offres illimitées. La possibilité de changer d'opérateur mobile en moins de dix jours tout en gardant son numéro et la volonté du gouvernement de mettre fin aux engagements de vingt-quatre mois militent aussi en faveur d'un nouvel entrant. En outre, les marges très élevées d'Orange, SFR et Bouygues Telecom, souvent supérieures à 40 %, prouvent qu'il y a une place à prendre.

En plus du paiement échelonné de la licence, Free demandera au régulateur de pouvoir utiliser les réseaux des autres opérateurs, « dans des conditions économiques viables ». Mais Free se lance dans un projet connu, avec les risques étudiés et que malgré le coût (1,9 milliard au total : licence + déploiement), cela paraît comme un « risque mesuré ».

Maxime Lombardini confirme qu'ils souhaitent faire dans la téléphonie mobile la même chose qu'ils ont fait avec l'Internet. « Mais nous n'arriverons sur le marché que dans trois ans ! » Il va donc falloir s'armer de patience… Rendez-vous en 2010 !

Source : Les Echos

Partager

A propos de l'auteur

Bougnat pure souche, connecté en réseau salers. Ne risque pas d'avoir la fibre optique ("nom di diou").

Les commentaires sont fermés.