M.Lombardini : « on privilégie la protection de nos abonnés » (vidéo)

0

Interrogé mardi dans les JT nationaux de France 2 et France 3, Maxime Lombardini, DG d’Iliad, est revenu un peu plus dans le détail sur le refus d’envoyer les e-mails d’avertissement de l’Hadopi.

Au micro de France Télévisions, et malgré quelques erreurs d’ordre technique (il confond notamment l’identification des adresses IP, à laquelle Free a vraisemblablement répondu, et l’envoi d’e-mails que Free refuse), Maxime Lombardini défend la position de Free en mettant en avant une volonté de « protection des abonnés » et des « libertés individuelles », « au moins aussi importantes » que la protection de la création artistique.

Nous vous fournissons ci-dessous une transcription complète de l’interview réalisée par France 2 :

Monsieur Lombardini, la plupart des fournisseurs ont envoyé les premiers mails vendredi, en fin de semaine dernière, pas vous. Pourquoi ?

On est très vigilants à la protection des libertés individuelles et des libertés publiques chez Free, et on a le sentiment qu’aujourd’hui, tout n’est pas en place pour qu’on puisse communiquer les adresses de nos abonnés à l’Autorité qui le demande. Un décret d’application de la loi prévoit qu’il y ait une convention qui encadre tout ce processus d’échange — c’est des données très sensibles, communiquer les coordonnées de nos abonnés — et donc, tant qu’on aura pas un cadre clair, on n’enverra pas les mails. Voilà notre position.

Il n’y a pas un risque de se mettre en porte-à-faux avec la loi Hadopi ?

Se mettre en porte-à-faux, je dirais que ce n’est pas notre préoccupation première. Protéger la création, oui, mais les libertés individuelles nous paraissent au moins aussi importantes… donc, quitte à se mettre en porte-à-faux, on continue de privilégier la protection de nos abonnés.


Regarder la vidéo sur Francetelevisions.fr

Note : le site de France Télévisions Info nécessite l’installation du plugin Silverlight.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.