Les FAI sommés de filtrer un site de jeux en ligne

9

L’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) poursuit le site de jeux en ligne Centre Bet (géré par une société maltaise), lui demandant de cesser immédiatement ses activités à destination du public français, en l’absence d’agrément officiel.

Sont également poursuivis dans la procédure… les principaux fournisseurs d’accès à Internet français (Orange, SFR, Free, Numericable, Darty…) ! L’Arjel les somme de bloquer le site renégat, afin que les internautes français ne puissent plus y accéder…

C’était effectivement un des points polémiques de la loi sur la libéralisation des jeux d’argent en ligne, et il semble que l’Arjel ne souhaite pas attendre pour y recourir : le filtrage des sites web proposant des jeux en ligne sans disposer d’agrément (et donc sans reverser les taxes prévues à l’Etat français). A défaut de s’exécuter, les FAI risquent une astreinte pouvant s’élever à 10 000 euros par jour. Le site, lui, risque pas moins de 100 000 euros par jour s’il poursuit ses activités…

Jusqu’à présent, en France, le blocage total de site n’a été requis que dans de très rares cas, comme c’était le cas lors de l’interdiction du site révisionniste AAARGH…

Source : La Tribune

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

9 commentaires

  1. Et comment ils comptent s'y prendre avec les personnes qui utilisent un proxy à l'étranger ? Parce qu'il ne faut pas se leurrer la mafia du jeu en ligne proposera rapidement ce genre de services intégrés (Proxy+tunnel crypté)

  2. Et voilà la fameuse LOPPSI-2 qui arrive tout doucement ! après les sites de pari en ligne, ce sera au tour des sites de streaming puis des sites d'information (coucou Mediapart !) puis interdiction d'utiliser des dispositifs de contournement ( proxi, VPN, cryptage...) et après ? Bienvenue en Chine ! la HADOPI vous a fait rire ? la LOPPSI-2 va vous faire pleurer ! la LOPPSI-2 est la pierre angulaire de l'HADOPI. PS : LOPPSI-3 est déjà dans les cartons !

  3. il est vrai que c'est plus interessant de jouer sur des sites non français tel que participer à des parties internationales, de plus gros gains, plus variés. MAIS jouer sur un site non officiel peut devenir dangereux, voir etre plus difficile de récupérer ses mises ( peu risque de plainte du joueur, loi que pourrait passer arjel...). et Pour ceux qui souhaite passer par un proxy, son utilisation pose la question de la confiance du serveur. C n'est pas la 1e fois que l'Etat vote des lois pour limiter la fuite de capitaux ( ex: MONACO), et pour s'assurer un pourcentage des bénéfices ( tabac, alcool, jeux, essence) mais posez vous la question, à choisir entre : des sites légaux hyper légiféré , gain moyen mais sécurisé ou des sites peu transparents et risque d'arnaque... au moins cette guerre a mis fin au monopole de le FDJ, car j'en ai vu des personnes souffrir d'addiction pour leurs jeux et y laisser leur salaires juste pour acheter qques secondes d'espoir d'une possible meilleur vie lors du tirage ou du grattage.

  4. itvlucas a écrit :
    au moins cette guerre a mis fin au monopole de le FDJ, car j'en ai vu des personnes souffrir d'addiction pour leurs jeux et y laisser leur salaires juste pour acheter qques secondes d'espoir d'une possible meilleur vie lors du tirage ou du grattage.
    Oui et bien dans ce cas on peut dire que c'est loin d'etre une avancée sociale....d'accord ca veut dire que ca ne sera pas tjrs le meme a s'en mettre plein les poches (fdj..) si nombre de personnes y laissent leur salaire, attendons de voir ce que ca donnera dans quelques mois maintenant qu'1 site ou type de jeu a été remplacé par 25 différents...

  5. freenews a écrit :
    "Le site, lui, risque pas moins de 100 000 euros par jour s’il poursuit ses activités..."
    Tiens je serais curieux de voir comment va s'y prendre un tribunal français pour contraindre un entreprise australienne à payer une taxe ou une amende en France.

  6. subrico a écrit :
    "Le site, lui, risque pas moins de 100 000 euros par jour s’il poursuit ses activités..."
    Tiens je serais curieux de voir comment va s'y prendre un tribunal français pour contraindre un entreprise australienne à payer une taxe ou une amende en France.
    Moi aussi ! :D P.S.: a priori, la société est maltaise. Donc, en UE...

  7. Encore un exemple qui bafou la neutralité du net. Après les sites d'argent sans autorisation, pourquoi pas les sites porno ? les sites pirates ? les sites fachistes ? puis après tout ce qui touche la bien séance ? puis enfin tout ce qui est contraire à la doctrine du pouvoir en place ? Que la justice se retourne contre le site si elle veut mais l'idée de vouloir punir les transporteurs qui doivent être neutre est encore une envie de contrôler le net.

  8. Google n'a pas respecté certaines lois en Chine et il a été bloqué en Chine. Centre Bet n'a pas respecté certaines lois en France et il doit être bloqué en France. Après cela, la France lève la voix en disant que la censure de l'Internet par les Chinois est inadmissible !

  9. Réagir sur le forum