Les antennes-relais ne présenteraient aucun risque pour la santé

19

Les radiofréquences émises par les antennes-relais de téléphonie mobile ne présenteraient aucun « risque significatif » pour la santé : c’est en tout cas la conclusion d’un livre paru par un collectif de scientifiques et de médecins, intitulé « Champs électromagnétiques, environnement et santé ».

Sous l’égide d’Anne Perrin, (IRBA – Institut de Recherche Biomédicale des Armées) et de Martine Souques, le livre s’appuie sur des études épidémiologiques et des expertises collectives. Les données compilées lui permettent d’établir que l’exposition aux ondes ne présente « aucun risque significatif pour la santé humaine dans des conditions humaines dans des conditions normales d’utilisation ». Cela vaut également pour les ondes émises par les bases Wi-Fi et WiMax.

Prenant le contre-pied de la position de l’Afsset (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail), qui préconise une baisse du seuil d’exposition aux ondes des antennes-relais, l’ouvrage s’oppose à une mesure qu’il estime scientifiquement injustifiée.

« Sur les antennes, on donne l’impression qu’il y a débat scientifique, mais tout le monde est d’accord », regrette le professeur Aurengo (Pitié-Salpêtrière), ayant contribué à l’élaboration du livre. Ce dernier admet toutefois auprès de l’AFP qu’« il reste quelques questions, en particulier en ce qui concerne la sensibilité des enfants aux champs de radiofréquences émis par le téléphone mobile »

Source : Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

19 commentaires

  1. D'un autre côté, le bruit des avions décollant des aéroports n'a aucun impact sur la santé non plus. Les ondes des téléphones portables n'ont non plus aucun impact sur la santé, à partir du moment où on utilise son kit mains libres et qu'on est dans une zone où le signal est important… J'ai pour ma part utilisé le Wifi sur ma freebox v4 pendant plusieurs années sans problème, la freebox étant à quelques centimètres de moi. J'ai ensuite utilisé le Wifi MIMO de la freebox v5 (version avec boîtiers CPL), j'ai rapidement arrêté suite à des mots de têtes de moi et ma femme, mots de têtes qui ont disparu ensuite puis sont réapparus alors que j'avais réactivé le Wifi (sans prévenir ma femme d'ailleurs, j'ai voulu faire le test pour savoir si c'était psychologique). Bref, je suis retourné aux câbles Ethernet. Cela n'a pas forcément un impact sur la santé (ne disait-on pas que boire de la bière était bon pour les nourrissons à une époque ?), mais cela peut tout de même créer une certaine gêne, et le "ça plus ça plus ça" des ondes est tout de même inquiétant. Mais je sens bien que ce commentaire va se faire rapidement casser dans tous les sens ;-) Avis aux furieux.

  2. Sicabol a écrit :
    Mais je sens bien que ce commentaire va se faire rapidement casser dans tous les sens ;-) Avis aux furieux.
    Non je suis d'accord avec toi. Je pense qu'on peut assimiler la gène au même niveau que le bruit d'un aéroport. Sur la santé, aucun problème mais pour dormir, la gène est bien réel (application d'une tension sur le cerveau qui l'empêche de dormir convenablement, idem pour du bruit). Quand le sommeil n'est pas assez réparateur, il y a apparition de maux de tête et autres conséquences. Pour éviter ces désagréments durant la nuit, soit il faut couper l'alimentation de l'émetteur, soit éloigner l'émetteur suffisamment pour que la tension/mètre soit insignifiante. Pour ceux qui vivent trop près d'une antenne relais, il faudrait créer une barrière métallique pour empêcher les ondes de passer.

  3. "la freebox étant à quelques centimètres de moi.... " Voila la phrase qui résume tout! La voiture n'est pas toxique, mais si on met le pot d'échappement devant sa bouche.... Mon micro-onde n'est pas dangereux et pourtant si je mets mon chat dedans, il n'apprécie pas du tout! Tout ça pour dire que pour tout, il faut un minimum de bon sens.

  4. eudilien a écrit :
    Non je suis d'accord avec toi. Je pense qu'on peut assimiler la gène au même niveau que le bruit d'un aéroport. Sur la santé, aucun problème mais pour dormir, la gène est bien réel (application d'une tension sur le cerveau qui l'empêche de dormir convenablement, idem pour du bruit). Quand le sommeil n'est pas assez réparateur, il y a apparition de maux de tête et autres conséquences. Pour éviter ces désagréments durant la nuit, soit il faut couper l'alimentation de l'émetteur, soit éloigner l'émetteur suffisamment pour que la tension/mètre soit insignifiante. Pour ceux qui vivent trop près d'une antenne relais, il faudrait créer une barrière métallique pour empêcher les ondes de passer.
    Quelle preuve avances-tu pour affirmer qu'un champ électromagnétique est responsable d'un mauvais sommeil ? C'est encore un fantasme à deux balles, qui ne se base sur rien, à part la peur. Il n'y a aucune précaution à prendre pour qui que ce soit. Par contre, le manque de sommeil chronique chez les hyperactifs du portable part le mode de vie stimulé en permanence est un fait réel et bien de la médecine. Un portable c'est 20-30 secondes pour décrocher, sinon c'est messagerie ! C'est pas le genre de truc par exemple qui fait prendre son temps pour décrocher, ou chercher son téléphone sereinement dans un sac.

  5. Je travail chez l'un de ces 3 opérateurs à la supervision du réseau, et je peux vous assurez que d'une chose (je garde mon opinion pour moi) : On doit SYSTEMATIQUEMENT couper l'emmission des antennes lorsqu'un technicien intervient soit sur les équipements soit à proximité. Dés lors, on peut s'autoriser à penser à bien des choses... Deuxièmement, 99% des études réaliser sur les éventuelles nocivités sont commanditées par les opérateurs eux-mêmes (bonjour l'indépendance !) Et pour finir. Quoi que l'on dise, ça sera comme le tabac ou bien l'amiante : Des millions (plutôt des milliards) de cobayes des générations passé qui pourront rassuré ou avisé les générations futures. En conclusion, La prudence, ça tue pas, ça préserve ! Lien émanent du ministère de la Santé lui-même : http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Depliant_d_information_Telephones_mobiles_sante_et_securite_.pdf

  6. Bonjour,

    SamyWiseman a écrit :
    On doit SYSTEMATIQUEMENT couper l'emmission des antennes lorsqu'un technicien intervient soit sur les équipements soit à proximité. Dés lors, on peut s'autoriser à penser à bien des choses...
    Par exemple que s'approcher à moins d"un mètre d'un relais de téléphonie mobile en fonctionnement, c'est dangereux ? Ça ne permet de tirer aucune conclusion sur la dangerosité ou non de s'approcher à 5 m de la même antenne en fonctionnement... A+ Xavier

  7. Bonjour,

    pipantal a écrit :
    Quelle preuve avances-tu pour affirmer qu'un champ électromagnétique est responsable d'un mauvais sommeil ?
    J'ai testé pour vous : je dors avec ma Freebox, WiFi activé, à 1m de ma tête. Aucun problème de sommeil ou autre mal de tête. Maintenant, je ne dis pas que ce n'est pas dangereux, hein. Il faut d'ailleurs que je me décide à finir mon câblage pour la déplacer dans le bureau. A+ Xavier

  8. Si ca se trouve cela finira comme la cigarette ou l'alcool, pendant bien des années, on consommait, puis apres au moins 40ans, on trouve sur l'un l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et sur l'autre fumer tue. Qui nous dit que dans 40 ans on aura pas le droit a une étiquette sur le portable "téléphoner nuit a votre cerveau" ? ou "le wifi provoque des malformations fœtales" ? Toute est une question de lobby, au final, on nous dit que ce que l'on veut entendre, ou pas. De même a la vitesse ou le monde va, on a plus le temps de tester une technologie qu'elle est déjà remplacée par une autre... Mais cette pensée n'engage que moi.

  9. Xavier, Moi j'avance des faits. Puisque tu tiens à le savoir, oui 5m c'est toujours très dangereux. D'ailleurs pour capter, ton mobile est "un petit peu" plus loin que 5m, nan?

  10. SamyWiseman a écrit :
    Je travail chez l'un de ces 3 opérateurs à la supervision du réseau, et je peux vous assurez que d'une chose (je garde mon opinion pour moi) : On doit SYSTEMATIQUEMENT couper l'emmission des antennes lorsqu'un technicien intervient soit sur les équipements soit à proximité. Dés lors, on peut s'autoriser à penser à bien des choses...
    Ah, quand les milieux autorisés se mettent à penser, c'est quelque chose ! (Coluche, es-tu là ? ;) ) Moi je m'autorise à penser que c'est comme l'électricité par exemple : tu en utilises au quotidien sans danger, mais tu n'irais pas faire un tour sur une ligne haute tension et poser les mains dessus. Il est bien précisé que les ondes ne présentent aucun risque "en usage normal". Un technicien qui intervient sur un équipement ne répond typiquement pas à ce cas, et il est normal qu'à une telle proximité des équipements, le danger soit tout différent. Il ne faut pas tout confondre...
    Ça, c'est surtout une belle légende urbaine qui n'est que peu, voire jamais, vérifiée... les études indépendantes existent, et pas que dans notre pays. Cf. le livre dont il est question dans cette news, par exemple.
    La prudence, ça tue pas, ça préserve !
    Magnifique figure de style, mais dans le genre, je t'en propose une encore plus démagogique : "l'immobilisme, ça ne fait pas avancer !" :D
    Lien émanent du ministère de la Santé lui-même : http://www.sante-sports.gouv.fr/IMG/pdf/Depliant_d_information_Telephones_mobiles_sante_et_securite_.pdf
    C'est un dépliant reprenant les conclusions très contestées (et non croisées) de l'Afsset. L'État n'est pas forcément le mieux placé et le plus neutre non plus pour ce genre de problèmes : pour des raisons d'image auprès des citoyens, il peut être tenté de soutenir la thèse de la réduction du seuil d'émission des antennes (pourtant scientifiquement totalement injustifiée), annoncée comme "préventive" et "sans conséquences sur la réception sur le réseau". Bien sûr, ce qui n'est pas dit, c'est au contraire que cela entraînera une réception plus mauvaise en de nombreux endroits, décuplant la force d'émission des... téléphones portables qu'on tient juste à côté de notre visage ! Cela étant dit, tu oublies de préciser que même l'Afsset a reconnu que les antennes-relais ne présentaient absolument aucun danger sanitaire en usage normal. (On se demande alors pourquoi il faudrait réduire les seuils d'exposition, mais passons...)

  11. Réagir sur le forum