L’emplacement des centres d’appel bientôt précisé ?

18

Une proposition de loi, visant à obliger les sociétés françaises à mentionner l’emplacement de leurs hotlines lors de chaque appel, a été déposée à l’Assemblée nationale.

Proposé par Marc Le Fur, député UMP, le texte vise à informer l’appelant du pays où le centre d’appel qu’il contacte est localisé. Cette mention obligatoire permettrait de promouvoir la localisation des centres d’appels situés en France, mais également de fournir une meilleure information au consommateur.

En effet, selon le député, « beaucoup de nos concitoyens ont fait l’expérience de ces centres d’appels délocalisés où, tenter de résoudre un problème ou obtenir une réponse, relève de l’exploit face à un interlocuteur manifestement peu usager de la langue française »

Le texte propose également d’imposer la mention de la localisation des centres d’appel sur les supports de documentation, joints à un produit ou à un service.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

18 commentaires

  1. Bah en voilà une bonne nouvelle !!!!
    Au moins ça va relancer la relocalisation sur le territoire.... [i](ironie)[/i]
    Le client a un problème, la seule chose qu'il souhaite c'est que son problème soit réglé, le reste il s'en fout.
    Je ne pense pas qu'il soit prêt à changer de FAI parce que la hotline est située à l'étranger......
    Quelle bouffonnerie !!!

  2. Au téléphone lors de l'appel, cela risque de faire perdre du temps avant d'avoir enfin quelqu'un pour son problème non ?
    Et bonjour la stigmatisation.... c'est une hotline étrangère donc ils sont incapable de résoudre mon problème... ou pire... c'est normal qu'ils ne comprennent rien à mon charabia... ce sont des étrangers....
    Pas glop quoi.
    Par contre, avoir l'information au moment du choix de son prestataire / achat cela peut en effet promouvoir le "made in france" (superbe expression bien pourrie soit dit-en-passant) et donner le choix de récompenser les entreprises qui font le choix français mais la plupart en effet préfère le prix (et parfois le résultat ;) ) à tout autre considération

  3. Pourquoi pas. Ca n'entrave pas la libre concurrence. Le client est informé et pourra faire la différence. S'ils arrivent à recruter les personnes plus qualifiées au Maroc qu'en France pour le même prix, alors les centres au Maroc auront une meilleure réputation. Sinon le client saura qu'il a probablement à faire à une personne peu compétente, adapter son discours sur le coup et tirer les conclusions à la longue en évitant de tomber sur un centre d'appel à l'étranger ou en choisissant un opérateur différent.
    Un petit défaut à ça, si l'utilisateur sait que le centre d'appels est localisé à l'étranger, il aura probablement un mauvais "à priori" surtoût avec certaines personnes qui risque de rendre parfois plus compliqué la communication.

  4. Et il ne faut surtout pas oublier que les opérateurs n'ont pas attendu l'arrivée de Free pour délocaliser les hotline.
    "[i]Encore plus de marge[/i]" ?
    Faut vraiment arrêter ce chantage à l'emploi !!!
    Parlons aussi des constructeurs automobiles français
    Seulement 33% des véhicules produits, le sont en France
    http://www.ccfa.fr/IMG/pdf/CCFA_COMPLET.pdf
    http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/renault-au-maroc-les-degats-de-la-delocalisation_282098.html
    Malgré les Milliards prêtés "taux préférentiel" par l'état, il y a peu.
    http://www.lavoixeco.com/actualite/Secteurs_activites/Automobile/Constructeurs/2010/09/11/article_renault-et-psa-remboursent-leurs-dettes.shtml

  5. La réponse est toute simple concernant les "hotline" outre méditerranée, salaires moins élevés, personnel malléable 24h/24h 7j/7j.
    En France c'est impossible à mettre en place, et ça aurait un coût non négligeable.

  6. Réagir sur le forum