Le trio Bergé-Niel-Pigasse pour reprendre Libération ? “Nous aviserons”

5

Après Le Monde et bientôt Le Nouvel Observateur, le trio de nouveaux magnats de la presse constitué de Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse pourrait s’intéresser au sort de Libération, en difficultés.

C’est la rumeur que tout le monde prête aux trois investisseurs depuis quelques semaines ; mais, à l’heure actuelle, elle semble prématurée. C’est en tout cas ce qu’a affirmé un des principaux intéressés, Matthieu Pigasse, chez France Inter : « nous ne sommes pas aujourd’hui en train de regarder l’acquisition de Libération », a-t-il affirmé. « Libération a des actionnaires. Ses actionnaires ont un projet. On ne nous a pas sollicités ».

Toutefois, en filigrane, il ne cache pas l’intérêt du trio pour le journal. Affirmant suivre « la situation avec attention », il n’exclut pas de se pencher sur le sort de Libération au cas où le dépôt de bilan de ce dernier serait finalement prononcé. « On ne peut pas s’engager dans la presse et rester indifférent au sort de Libération (…) Si accident il y a, à ce momnet, nous aviserons et nous verrons », résume-t-il.

Ces propos sont rapportés par les salariés de Libération dans un article publié dans le journal ce vendredi.

Source : Libération

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Dommage qu'un journal comme Libé soit dans une telle déconfiture. Demorand n'aura rien arrangé, bien au contraire. J'espère simplement qu'une solution vraiment viable sera trouvée, mais ça me ferait bien ch... qu'un industriel, aussi bien intentionné soit-il, soit actionnaire majoritaire dans 2 des plus grands quotidiens du pays (+1 hebdo). :(

  2. Les journaleux se sont fait attribuer une nouvelle et scandaleuse niche fiscale par Hollande en échange d'égards abusifs et de services d'indics.
    Croyez-vous qu'ils auraient investi l'équivalent en [b]achat d'actions dans leur groupes respectifs[/b] ?
    Non ... on veut le pouvoir de décision ... sans y mettre un sou.
    Cessons de les plaindre.
    Le Canard enchaîné survit sans pub ni "chougnards bichonnés"

  3. Bon alors Papy, c'est quoi cette "nouvelle et scandaleuse niche fiscale" que tu sembles être le seul à connaître ?
    Nous sommes impatients de savoir. De grâce, mets fin au suspense, fais travailler "tes services d'indics".

  4. Réagir sur le forum