Le rapprochement entre le CSA et l’Arcep officiellement à l’étude

7

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a demandé à ses ministres de lui adresser des propositions de rapprochement entre le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) et l’Arcep (Autorité de régulation des télécoms).

Le cabinet du Premier ministre officialise ainsi le projet de rapprochement entre les deux autorités indépendantes, déjà évoqué par Fleur Pellerin, ministre déléguée à l’Économie numérique. Celle-ci s’est d’ailleurs vu confier la mission, aux côtés d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication.

Les trois ministres auront pour mission de faire des « propositions de rapprochement entre le CSA et l’Arcep » d’ici à la fin novembre, en se penchant sur « les évolutions législatives et réglementaires nécessaires ».

Selon le communiqué, ce rapprochement pourrait donner lieu à une régulation plus sévère des contenus sur Internet : « la diffusion des programmes audiovisuels acheminés par voie hertzienne est assortie d’une régulation des contenus destinée notamment à en assurer la qualité et la diversité, alors que les contenus diffusés via internet font l’objet d’une régulation plus limitée et parfois inadaptée (…) Face à la convergence des infrastructures numériques, des services et des contenus qu’elles acheminent, des réseaux et des services fixes et mobiles, et des terminaux à l’usage du public, il est aujourd’hui essentiel de s’interroger sur l’efficacité des modes de régulation ».

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

7 commentaires

  1. En gros, ils vont essayer de faire ce que la droite n'a jamais osé faire (enfin, si on leur avait laissé le temps, ça aurait fini par arriver)... belle ironie quand même  ???

  2. Heureusement, les chances du gouvernement d'ici novembre sont loin d'être garanties.
    Le vide intégral des idées règne. Ils ne sont bon qu'à chercher à soutenir les idées les plus néfastes de la droite.
    La société n'a plus besoin de sensure ("régulation"), mais de créativité.
    Réguler internet? Mon mais LOL.
    Les chaînes hertziennes perdent leur audience? C'est le mouvement de l'histoire, laissez les mourir, ainsi que le CSA.
    La place sera prise par d'autres sociétées, qui sauront respecter leur propre cahier des charges.
    Le droit commun se suffit à lui-même pour le reste.
    L'Arcep, elle, a montré que son indépendance dans l'application des lois supranationales, était un atout précieux pour réformer le pays.

  3. Réagir sur le forum