La subvention, “un système pourri jusqu’à la moelle” pour l’UFC-Que Choisir

18

SFR est certain de passer un beau Noël cette année : dans l’affaire qui l’oppose à Free sur les subventions de terminaux, le verdict a été repoussé, après les fêtes de fin d’année

Ce report de la décision permettra à SFR de mettre en avant ses offres subventionnées à Noël, avec des prévisions ambitieuses : « on pourrait atteindre un million de ventes », affirme Frank Cadoret, directeur général de SFR, dans les colonnes de Libération.

Un opérateur confie à Libération que le juge « a refusé d’être instrumentalisé à l’occasion des fêtes » et a préféré reporter le jugement plutôt que de risquer d’interférer avec les plans des opérateurs pour les fêtes de fin d’année, période traditionnellement très vendeuse. « Le dossier n’avait sans doute pas un tel caractère d’urgence », préfère expliquer Frank Cadoret.

Mais si ce véritable cadeau fait aux opérateurs historiques peut faire grincer des dents, les subventions de mobiles pourraient bien passer leur dernier Noël sous leur forme actuelle si le verdict conclut finalement, comme l’affirme Free, que derrière certaines de ses subventions se cachent des « crédits à la consommation déguisés ». Rarement avantageux pour le consommateur calculette en main, les forfaits intégrant un terminal subventionné sont régulièrement dénoncés par les associations de consommateurs. « La subvention est une vraie plaie, c’est un système pourri jusqu’à la moelle », affirme Edouard Barreiro, expert TIC de l’UFC-Que Choisir. « C’est comme les prises de coke. Les opérateurs ne peuvent plus les arrêter. Voyez comme ils sont pieds et poings liés aujourd’hui avec Apple ! »

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

18 commentaires

  1. Makaveli a écrit :

    C'est pas comme si la subvention était utilisé partout et ce de par le monde...

    Je te suggère cet article : http://www.freenews.fr/spip.php?article12869
    Ça prouve que certains, de par le monde, se posent aussi la question...
    Mais libre à chacun d'opter pour le principe qui lui convient le mieux, tant que c'est transparent.

  2. L'inconvénient, c'est que justement le principe de subvention est encore se qui se vend le plus. Il y a peu de personne qui font un calcul pour voir combien ça leur coûte.
    Par ailleurs avec ces subventions, la plupart des gens ne savent pas combien coûte réellement un smartphone, du coup le prix nu vu sur certains sites devient incompréhensible pour eux.

    Sur ce point il serait temps que les offres soient plus clair, et surtout que la subvention ne soit plus mis dans le prix, avec un tarif qui ne change pas même après 2 ans.

  3. ma femme a cassé sont téléphone il y a quelques jours. dès qu'on entre dans une boutique : quel opérateur ? quel forfait ?
    ah, vous voulez juste un téléphone : voilà 3-4 trucs pas très intéressants pour faire votre choix....
    = Téléphone commandé sur internet et on continue en MVNO. en attendant de trouver la bonne formule pour les SMS à l'international, ou que Free permette d'être appelé à l'international pour le forfait à 2 euros.

  4. Il faut bien comprendre que le problème n'est pas dans le fait de vendre le smartphone à crédit sur 12 ou 24 mois mais de faire croire au client qu'on lui fait un cadeau !
    À la limite une adaptation de la loi pour permettre le paiement à crédit sans frais ni dossier contraignant sur plus de 3 mois dans certains cas ne me choquerait pas mais il faut sortir du système où on fait croire aux gens qu'ils sont gagnants alors que c'est précisément l'inverse.

  5. Une grande majorité de consommateurs achètent compulsivement, surtout à l'approche de Noël.
    N'allez pas chercher une once de raisonnement ou de calcul dans tout ça.
    Une fois ce procès passé - et gagné par free comment pourrait-il en être autrement ?- les acheteurs n'auront plus d'excuses...

  6. spamnco a écrit :

    Il faut bien comprendre que le problème n'est pas dans le fait de vendre le smartphone à crédit sur 12 ou 24 mois mais de faire croire au client qu'on lui fait un cadeau !


    Non c'est pire que ça : ce système de crédit lié à l'abonnement masque le fait que le taux du crédit pour le portable est supérieur au taux d'usure (qui est quand même de l'ordre de 20%) ce qui est illégal.

    L'astuce, c'est que les opérateurs proposent rarement 2 abonnements identiques à 2 tarifs, avec et sans mobile.
    Tu prends les offres carré SFR appel, SMS, MMS, illimité et 2 Go c'est 50 €/mois avec (24 mois) ou sans mobile (sans engagement). Alors que Red avec 3 Go est à 20€/mois.

    On voit donc qu'ils se sont déjà bien calmé, mais ça te met le coût d'un GSIII à 180€ + 24*30€ = 900 €.
    Pour respecter le TEG maxi de 20%, ils devraient te proposer le GSIII "gratuit", c'est à dire sans apport.

  7. En même temps, et comme le dis par exemple [email protected], si les "Consommateurs" se comportaient avant tout comme des "Conso-Acteurs", on en serait peut être pas là.

    Je ne parle bien entendu QUE depuis que FM est là, puisque avant le système était quasi verrouillé, avec l'aide du prix des portables nus qui était de toute manière abusif et là pour décourager les plus résistants au système de subvention. A la grande joie de tous, fabricants et vendeurs.

    Cela fait presque un an que les comparatifs sortent pour démontrer que le système de subvention n'est pas compétitif.
    Après ... on ne peux empêcher personne de choisir ce système quand même ... Mais faut pas venir se plaindre.

    Que Free gagne le procès ou pas, les mentalités vont évoluer maintenant. Et le prix des portables nus va baisser.

  8. Patoun a écrit :

    Je ne parle bien entendu QUE depuis que FM est là, puisque avant le système était quasi verrouillé, avec l'aide du prix des portables nus qui était de toute manière abusif et là pour décourager les plus résistants au système de subvention. A la grande joie de tous, fabricants et vendeurs.


    Et non encore une fois, il était déjà largement possible d'acheter un portable nu et un abonnement sans engagement bien avant l'arrivée de FREE. Mais certes, il fallait réflechir et comparer ce qui ne semble pas le cas de beaucoup par moment....

    Patoun a écrit :

    Que Free gagne le procès ou pas, les mentalités vont évoluer maintenant. Et le prix des portables nus va baisser.


    Mouais.... on arrête pas de dire que les prix vont baisser.... si seulement ça pouvait être vrai.

  9. Réagir sur le forum