La réunion entre ministres et opérateurs jugée “fructueuse” par Orange et SFR

16

La réunion prévue ce matin entre les ministres Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ainsi que les représentants des quatre opérateurs mobiles du pays (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile), sur le thème de l’emploi, s’est bien déroulée comme prévu.

À l’issue de cette rencontre, qui portait sur le thème de l’emploi dans les télécoms, Stéphane Richard, PDG d’Orange, a accepté de fournir ses premières impressions à la presse : « cela a été une réunion tout à fait constructive, nous avons fait le point sur le secteur ».

Un avis partagé par Stéphane Roussel, nouveau PDG de SFR : « la réunion a été très fructueuse, nous avons mis à plat les enjeux économiques et sociaux », a-t-il déclaré à l’AFP. « Cette rencontre a été très utile, sérieuse et ouverte, nous ne sommes pas dans une situation bloquée. Le gouvernement nous a écouté et nous allons nous revoir, peut-être avant la fin juillet ».

« Nous sommes prêts à faire des efforts des deux côtés, si on nous donne les moyens économiques. Nous avons étudié la possibilité de trouver des solutions industrielles à moyen terme. Tous les sujets sont liés entre eux, le sujet de l’emploi est lié aux sujets économiques. Et la question des relocalisations est un sujet qui n’a pas de sens tout seul », a-t-il estimé.

La remise en cause de la loi Chatel, qui instaure notamment la fin des hotlines télécoms surtaxées, la gratuité du temps d’attente et la limitation à 24 mois des durées d’engagement (avec possibilité de résilier dès 12 mois à moindre coût), a bien été évoquée. Selon Stéphane Roussel, « il faut réfléchir sur la loi Chatel » ; il ajoute que, déjà, « beaucoup de choses avaient été faites pour le consommateur » par le gouvernement.

Les représentants de Bouygues Telecom et de Free Mobile, également présents lors de la réunion, n’ont pas souhaité communiquer leurs impressions pour le moment.

Source : AFP via l’Express

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

16 commentaires

  1. "Fructueuse" ? Tout cela ne me dit rien qui vaille.
    Le consommateur va payer plus cher et le contribuable va contribuer à la relocalisation. Bref c'est toujours les mêmes qui payent.

  2. Pétition en ligne, diffusez le plus possible, je pense que si on se mobilise ca peux bouger en esperant que CE gouvernement est celui de l'écoute.
    http://www.petitionduweb.com/Petition_contre_la_modification_de_la_loi_chatel-22448.html
    Nous verrons bien, pourquoi n'y avait t'il pas à cette réunion de défenseur des consommateurs ?? ( 60 millions de conso ou encore UFC que choisir ??) c'est le peuple le premier concerné.
    Je veux bien qu'on nous avance des excuse du style '' Ca va ralentir les investissements dans les réseaux, ca créé du Chomage, etc.. ) mais ce ne sont que des paroles, avancez des chiffres, des documents officiels etc.
    Free Innove, déploie son réseau, la fibre optique, des DSLAM et gagne de l'argent, alors pourquoi le petit nouveau y arrive et pas les gros mastodontes ???
    Ou tout simplement réduisez les salaires des hauts dirigeants, ou les dividendes, et ça ira mieux.
    Et le gouvernement rentre dans le jeu du '' tu nous donne et on ne licencie pas '' mais ils licencieront de toute manière qu'on accède a leurs demande ou pas ...
    Exemple concret FUSION TPS/CANAL SAT ( tiens VIVENDI ou SFR indirectement ) ils ont fait ce qu'ils veulent, et ont créer un Monopole de la télévision payante. et on leurs dis quoi quelques années plus tard ( quand c'est trop tard ) revoyez votre copie, ou on annule la fusion, mais ils ont licencier, restructurer, et on les a laisser faire.
    Voila diffusez largement et surtout soutenez si vous avez la même opinion.

  3. Merci pour l'info.
    A part ça le détricotage de la loi Chatel, j'avoue que je ne vois pas trop ce que ça va changer. Aujourd'hui que le "sans engagement" est devenu nettement plus connu et utilisé, je doute que la proportion de forfaits avec engagement aille grossissant. Et de toute façon, c'est bien clair quand ça s'appelle "avec engagement" non ? On force personne à les prendre ces forfaits.
    Payer pour les hotlines, pourquoi pas, tant qu'il s'agit de payer pour la durée où on est réellement en contact avec quelqu'un. Payer le temps d'attente serait exagéré à mon avis.

  4. Bonjour,
    Personnellement, je ne suis  opposé, ni au fait que ceux qui appellent les hot line paient le service qu'ils consomment, bien souvent par flegme de ne pas lire les aides en ligne, ni à la suppression des dispositions qui permettent de résilier à moindre frais, alors qu'il est devenu très facile de souscrire des forfaits sans engagements en achetant un téléphone séparément . Que les pigeons continuent à se faire plumer, c'est qu'ils le veulent bien.

  5. Hotline payante française, Ok.
    Mais le consommateur doit être protégé, et les offres facilement comparables, les engagements doivent donc être interdits, pas déréglementés.
    Les pigeons ont aussi droit à une information facile à analyser, loyale, et à la liberté. Grand bien leur fasse ensuite de choisir de payer plus pour moins, ou moins bien!

  6. Le seul soucis des trois opérateurs "historiques" c'est de préserver les dividendes des actionnaires. Donc au lieu de baisser ces dividendes ils vont licencier ou menacent de licencier. Un gros classique.
    Si les durée d'engagement maximum repassent au delà de 24 mois, le client qui le choisira sera libre de le faire en connaissance de cause non ? Avant il n'avait pas le choix, mais aujourd'hui avec des offres sans engagement il peut aller ou il veut...
    KarlNL

  7. Réagir sur le forum