La déclaration des droits sur Internet verra-t-elle le jour ?

0

Le Piratpartiet, ou parti pirate suédois, pense avoir trouvé la solution aux problèmes soulevés par l’utilisation d’Internet : une déclaration des droits sur Internet, ayant pour objectif d’être présentée au Parlement européen.

Tandis que chez nous le débat fait toujours sans rage sans réelles propositions (faut-il réguler ? comment réguler à l’échelle internationale ?faut-il plutôt compter sur l’autorégulation ?), le parti pirate suédois agit et amorce la rédaction d’une déclaration des droits sur Internet. Il devrait y être question de plusieurs sujets plus ou moins sensibles, parmi lesquels la liberté d’expression, mais aussi la protection des données privées, la neutralité du net

Le texte a pour vocation ultime d’être présenté devant le Parlement européen (aux alentours du printemps 2010) par les deux membres du parti qui y siègent : Christian Engrström et Amelia Andersdotter.

Le parti pirate souhaite rédiger une charte pragmatique et adaptée aux législations actuelles, ce qui signifie qu’il n’y sera pas question de modifications des lois sur le copyright. Bien que cette réforme des droits d’auteur soit un des points-clés de la politique du parti pirate, celui-ci souhaite mener ce combat séparément et d’abord à l’échelle nationale.

Pour Christian Engström, qui invite tous les internautes à contribuer à la rédaction de ce texte, les hommes politiques « n’ont pas réalisé qu’Internet est une partie importante de notre société, où les droits fondamentaux doivent s’appliquer. Ils pensent que c’est une sorte de jouet qu’ils peuvent confisquer à leurs enfants s’ils n’ont pas été sages. La tâche est de leur expliquer que ce n’est pas une façon acceptable de gérer le net ». La déclaration aurait finalement pour but de distinguer clairement ce qui est acceptable de ce qui ne l’est pas.

Source : Numerama, Torrentfreak

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum