Internet et mobiles : des prix en baisse

5

L’Arcep a pu constater, dans son observatoire des marchés du second trimestre 2009, que le montant des factures mensuelles moyennes des Français était en légère baisse.

Pour Internet, la chute est légère. La facture moyenne s’élève désormais à 23,90 € par mois (hors taxes), soit une chute de 1,3% sur un an. Elle est un peu plus prononcée sur le marché du mobile, avec une facture passant à 26,90 € HT mensuels, ce qui représente une baisse de 2,5% sur un an.

Si les forfaits low-cost (la fameuse barre des forfaits triple play à 20 euros dont parlait Nathalie Kosciusko-Morizet), ainsi que les forfaits quadruple play (à l’instar d’Ideo, de de Bouygues Telecom) ne sont pas totalement étrangers à un tel phénomène, en permettant à certains clients de réaliser de véritables économies… ce n’est pourtant pas l’explication la plus importante.

Dans l’ensemble, les prix sur le marché de l’Internet ne diminuent pas ou peu, la plupart restant toujours calés sur le sacro-saint prix unique à la Free, 29,99 € par mois. Quand aux offres sur le marché du mobile, si elles évoluent bel et bien, elles continuent à privilégier les gros consommateurs au détriment des forfaits plancher.

Il semblerait qu’en période de « crise », les Français aient revu leurs dépenses télécom à la baisse. Forfaits de téléphone plus modestes, et moins de dépenses facultatives liées au forfait Internet (options, services…). Les consommateurs regardent à la dépense et font désormais attention au choix de leur offre… alors du coup, Free, c’est pour quand cette licence 3G ? 😉

Source : Arcep

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Je viens de rentrer de Biélorussie. J'avais acheté une carte SIM locale (en fait elle était gratuite) qui me permettait d'appeler sur tous les portables du pays à 1.5ct/min[/color]. Cette carte me permettait une connexion internet complète 500Mo à 7€[/color]. Le crédit n'expirait pas [/color] et il était reporté indéfiniment. J'ai pu en profiter de cette connexion pour naviguer tranquillement sur Internet avec mon ordinateur et utiliser Free pour appeler en France avec une simplicité jamais vue en France, comme si c'était de l'ADSL. Tout cela avec une carte sans abonnement. Avec un abonnement je pouvais encore réduire les coûts ! Ils utilisent le même matériel qu'en France. Il est donc possible de diviser les prix au moins par 10. Même en tenant compte du niveau de vie inférieur, le portable est bien plus accessible là-bas qu'en France. Quand est-ce qu'on aura la même chose en Frace ?![/color]

  2. arpa463x a écrit :
    Je viens de rentrer de Biélorussie. J'avais acheté une carte SIM locale (en fait elle était gratuite) qui me permettait d'appeler sur tous les portables du pays à 1.5ct/min[/color]. Cette carte me permettait une connexion internet complète 500Mo à 7€[/color]. Le crédit n'expirait pas [/color] et il était reporté indéfiniment. J'ai pu en profiter de cette connexion pour naviguer tranquillement sur Internet avec mon ordinateur et utiliser Free pour appeler en France avec une simplicité jamais vue en France, comme si c'était de l'ADSL. Tout cela avec une carte sans abonnement. Avec un abonnement je pouvais encore réduire les coûts ! Ils utilisent le même matériel qu'en France. Il est donc possible de diviser les prix au moins par 10. Même en tenant compte du niveau de vie inférieur, le portable est bien plus accessible là-bas qu'en France. Quand est-ce qu'on aura la même chose en Frace ?![/color]
    d'autant que, même expérience cet été dans les pays d'Europe de l'Est (j'ai l'exemple de la Roumanie et la Hongrie en tête), ce sont les même fournisseurs d'accès au téléphone mobile qui ont des pratiques tarifaires différentes ! Ainsi, sauf erreur de traduction (je ne parle pas Roumain, mais je peux deviner...), Orange propose au moins 23 heures de forfait (?), 1400 sms et 70 minutes "internationales" (!) pour 6€ par mois aux étudiants :
    1400 de minute în reţea 1400 SMS în reţea 70 de minute naţionale şi internaţionale totul cu 6 euro/lună
    source: http://orange.ro/

  3. Mode gentil : il faudrait que vous lisiez quelques manuels d'économie pour comprendre pourquoi il existe des différences entre les pays. Mode pas gentil : l'ignorance favorise les témoignages démagogiques. A quoi sert d'enfoncer les portes ouvertes ? Que les marges soient différentes et que vous le constatiez ne changera rien dans un sens ou dans l'autre.

  4. Kami78 a écrit :
    Mode gentil : il faudrait que vous lisiez quelques manuels d'économie pour comprendre pourquoi il existe des différences entre les pays.
    Complètement d'accord sur le fait qu'il y a de bonnes raisons qui expliquent ces différences. En France, la 1ère est le fait que l'oligopole des opérateurs permet de maintenir artificiellement les prix. Ailleurs, il y a une vraie concurrence. La 2ème est que l'élasticité demande-prix est assez faible. Les français acceptent de payer et les opérateurs n'ont pas de raisons de baisser les prix. Ailleurs, si les prix n'étaient pas intéressants, les gens n'utiliseraient pas le portable. La 3ème est les frais fixes: le prix de la licence, les procès contre les antennes - il faut bien les faire payer au client. Ailleurs, les opérateurs n'ont pas payé les 618 millions d'euros à l'Etat et il n'y a pas autant d'écolos techniquement incompétents. Se taire et accepter cette situation, c'est comme dire , par exemple, qu'il y a des différences en Somalie qui font que les gens meurent de faim et accepter que cela continue !

  5. Réagir sur le forum