Hadopi : un nouveau logiciel de sécurisation

0

Après l’échec cuisant de la solution de sécurisation anti-P2P proposée par Orange (dont la commercialisation a été stoppée), d’autres éditeurs tentent de s’engouffrer dans la brèche. C’est le cas de Matisoft avec Internet-Limiter.

« Internet-Limiter est un logiciel qui permet à votre ordinateur d’aller uniquement sur les sites que vous avez définis. Ce système est donc destiné aux chefs d’entreprises ou aux parents prudents. Internet-Limiter encadre votre accès à Internet : votre ordinateur naviguera uniquement sur propre sélection de sites ! »

C’est sous ces mots que la société présente son logiciel, utilisé jusque dans le Ministère de la Culture lui-même. A priori, on pourrait penser à un simple logiciel paramétrable, permettant de contrôler l’utilisation de la connexion sur un ordinateur (filtrage par blacklist ou whitelist…), sans lien particulier avec Hadopi.

Néanmoins, PC INpact révèle que cette suite logicielle dispose également d’une nouvelle solution, baptisée Hadopi Web Filter. Vendue à près de 199 € HT (pour une licence de 20 postes), et principalement destinée aux entreprises, celle-ci se dit totalement infaillible, capable de bloquer aussi bien les applications P2P que les sites proposant du contenu illégal :

« Hadopi Web Filter, c’est la solution pour mettre fin au téléchargement illégal en entreprise ! Les applications peer to peer (Emule, Kazaa, LimeWire…) ainsi que les sites internet proposant des contenus numériques illégaux seront définitivement bannis de vos postes informatiques. 30 secondes chrono par poste, et vous voilà immunisé de tout risque de coupure Internet, amendes… »

Si on remarque que la volonté de surfer sur la peur d’Hadopi pour vendre des logiciels à des prix prohibitifs est toujours bien présente, et au delà d’une exagération manifeste sur les qualités du produit (« impossible à contourner », explique l’éditeur), on constate également que, tout comme Orange, la société ne semble pas aimer la communication autour de son produit. En effet, peu après la publication de l’article de nos confrères de PC INpact, le site web dédié à Hadopi Web Filter a été retiré de la circulation…

Editer des logiciels pro-Hadopi serait-il une activité tellement honteuse qu’aucune firme n’ose l’assumer ? 😉

Source : PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.