Hadopi 2 : le verdict jeudi à 17h

10

On connaîtra l’avis du Conseil constitutionnel, dernier obstacle à l’adoption pleine et entière de la loi Hadopi 2, jeudi prochain (le 22 octobre) aux alentours de 17 heures.

C’est le député UMP Lionel Tardy, notamment célèbre pour s’être opposé au projet de loi Hadopi, qui l’annonce par le biais de Twitter.

Rappelons qu’après l’adoption de la loi Hadopi 2 au Sénat ainsi qu’à l’Assemblée nationale, le groupe socialiste avait déposé un recours devant le Conseil constitutionnel le 25 septembre dernier. Celui-ci disposait alors d’un mois pour rendre ses conclusions. Le délai arrive à son terme…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

10 commentaires

  1. Je crois que c'est une journée cruciale. On va savoir si nous sommes en république ou en monarchie. Il faudrait peut être se renseigner si dans un pays comme le canada c'est mieux ?

  2. Hadopie c'est a quoi au juste pourquoi a t-elle été voter je le c'est ^^ a causse des vente de musique ou les artiste se plaignent ne pas gagnez un sous ba c'est simple il faudrait supprimer tous ces site de vidéo en streaming comme dailymotion youtube skyrok music est Deezer est j'en passe d'autre car la liste est longue car si jetai artiste c'etait tous ces site la moi que je porterai procé pour gagner du Frics mais si les artiste réagisse pas comment voulez vous ? c'est pas a causse des gens c'est a causse d'internet qui a foutu la merde dans la vente N.V

  3. Moi je pense quel va passer cette loi mais n'empêche que sa concerne pas les serveurs du style megaupload moi j utilise ce serveur et j ai un film en 10min en divx 700mo et beaucoup moins de emule, si sa concerne que les utilisateurs de emule et de torrent comme bittorrent la y a gros danger.

  4. Vous avez du mal a comprendre certaines choses : eM*le ou mega*pl**d, ce n'est pas la plateforme le problème. Le problème c'est d'acquérir une œuvre sans en posséder un original. C'est du piratage, point barre, et ce, quel que soit le site ou le support utilisé pour cela. Arrêtez de dire que vous utilisez tel ou tel site pour vos streams ou vos téléchargements, car vous ne faites que cautionner le comportement "je prends sans rien faire en retour". Télécharger oui, mais acheter ensuite est un comportement un peu plus responsable vis-à-vis de la création d'œuvres originales en France. Alors faites comme beaucoup : J'aime ce que je télécharge, donc j'achète", mais je peux aussi comprendre que le prix de la musique en France est un tantinet exorbitant. Hadopi est encore une autre facette de ce problème (et un débat foncièrement différent de celui plus haut). Le gouvernement ne comprends pas que la prévention vaut mieux que la répression. De la à dire que la France est championne du monde du téléchargement illégal, laissez moi rire... PS : Deezer ne permet pas le téléchargement gratuit mais seulement l'écoute, et au prix de pubs visuelles importantes.

  5. boy352 a écrit :
    Moi je pense quel va passer cette loi mais n'empêche que sa concerne pas les serveurs du style megaupload moi j utilise ce serveur et j ai un film en 10min en divx 700mo et beaucoup moins de emule, si sa concerne que les utilisateurs de emule et de torrent comme bittorrent la y a gros danger.
    C'est effectivement les comportements de partage qui sont ciblés tout simplement parce qu'ils sont les plus simples à contrôler et que l'Ip (preuve peu fiable) apparaît en directe sur le logiciel d'échange. Il est évident que les habitudes vont changer, ce que tu écris, bon nombre de "téléchargeur" le font déjà, plus rapide plus sûre. Maintenant la ou il faut se poser la question c'est que pouvons nous proposer. Les artistes sont les plus gros perdant de cette bataille juridique, les "contrevenants" continueront à le faire, les téléchargeur "acheteur" ne consommeront sans doute plus. Maintenant pour répondre à looch, l'attidute téléchargeur acheteur est sans doute celle à privilégier mais ne demandes pas à un gamain de 10 - 15 ans d'acheter ce qu'il consomme. Lui et ses parents n'en n'ont plus du tout les moyens. Sachant également que ce comportement permet une "économie" énorme au famille, je vois mal les parents en situation difficile introduire la notion d'achat "légale" de ce qu'ils trouvent gratuitement ailleurs.

  6. Réagir sur le forum