Free «pas près de revenir» à la FFT selon Pierre Louette

3

Pierre Louette, secrétaire général d’Orange et président de la FFT (Fédération Française des Télécoms) s’est exprimé sur un potentiel retour de Free au sein de la Fédération.

Free est connu pour être le seul grand opérateur français, avec Numericable, à ne pas faire avoir intégré la FFT. Pourtant membre fondateur, le trublion a claqué la porte de la Fédération en 2008, évoquant des divergences d’opinion avec les autres opérateurs. Début 2011, suite à une fusion entre la FFT et l’ex-AFOM (Association française des opérateurs mobiles), Free réintègre malgré lui la FFT… et la quitte aussitôt de nouveau.

Mais avec une part de marché accrue depuis début 2012 grâce au succès commercial de Free Mobile, l’opérateur pourrait être tenté de changer d’avis ; il a même confié réfléchir à retour dans la FFT, en octobre dernier, au Figaro

Interrogé à ce sujet dans le Buzz Médias Orange-Le Figaro, Pierre Louette s’est dit « ouvert à leur retour » potentiel, sans toutefois indiquer si des discussions ont, ou ont eu lieu, en ce sens. Mais il a affiché un certain pessimisme : « ce n’est pas prêt, je crois qu’on n’est pas près de les voir revenir »

À voir (à partir de 9:00) :

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

3 commentaires

  1. [center]Ah Louette,
    Gentil Pierre Louette,
    Ah Louette,
    Je te plumerai.

    Je je plumerai Orange,  (bis)
    Et Orange, (bis)
    Ah ah ah ah,

    (refrain)

    Je te plumerai Bouygues (etc.)

    Je te plumerai SFR (etc.)

    Je te plumerai low-coast (etc.)[/center]

    Non, finalement, c'est trop facile ! Je vais chercher une autre chanson ...  ;)

    Raudi

  2. C'est dommage que ce sentiment de Pierre Louette ne soit pas étayé par les raisons objectives qui ont fondé son pessimisme ...

    Sa phrase entière était:

    "........ Je ne sais pas pourquoi ils en sont sortis Aujourd’hui ils sont là. On est ouvert a leur retour, mais faut que cela se passe en bonne harmonie. C’est pas mur, c’est pas prêt, je crois qu’on est pas prêt de les voir revenir..."

    C'est certainement compliqué d'être à la fois partenaire et concurrents ...

  3. PoilàGratter a écrit :

    C'est dommage que ce sentiment de Pierre Louette ne soit pas étayé par les raisons objectives qui ont fondé son pessimisme ...

    Sa phrase entière était:

    "........ Je ne sais pas pourquoi ils en sont sortis Aujourd’hui ils sont là. On est ouvert a leur retour, mais faut que cela se passe en bonne harmonie. C’est pas mur, c’est pas prêt, je crois qu’on est pas prêt de les voir revenir..."

    C'est certainement compliqué d'être à la fois partenaire et concurrents ...

    Cela peut être pas trop compliqué, lorsque les "associés" ont un objectif commun, comme faire un lobbying acharné auprès des autorités de régulation et des politiques. Si ce lobbying orienté "parapluie politique" permet d'augmenter les rentes des dits associés, c'est tout bon!
    Mais si d'un seul coup, un "nouvel associé" n'a pas du tout les mêmes règles du jeu, et ne prône que la concurrence pure et dure par tous les moyens, c'est effectivement au-delà du compliqué, et il y a rupture...

  4. Réagir sur le forum