Free fibre à Paris ?

0

 

Selon la newsletter AdUF n°488, Free envisagerait de créer une technologie de type FTTH nécessitant un raccordement en fibres optiques jusqu’au domicile de tous les particuliers et locaux professionnels. Précisions à la suite.

La newsletter AdUF reprends un extrait d’un article intitulé « Free. Pourquoi ce fournisseur d’accès pousse la Mairie de Paris à adopter un réseau très haut débit ? » paru dans La Lettre de l’Expansion : « [Jean-Louis Missika, administrateur d’Iliad (maison-mère de Free)] a soufflé à Bertrand Delanoë d’annoncer, le 4 janvier, son projet de lancer un réseau de très haut débit dans la capitale. Free envisage en effet de créer une technologie de ce type nécessitant un raccordement en fibres optiques jusqu’au domicile de tous les particuliers et locaux professionnels. Objectif : offrir des connexions Internet, de télévision haute définition, mais aussi de téléphone à plus de 100 MBits/s ».

La newsletter AdUF précise : « Autrement dit, la production d’infrastructures réseau n’est pas le coeur du métier de Free, tout au plus un moyen de préserver une certaine indépendance vis-à-vis d’opérateurs concurrents – eux – câbleurs. Les nombreux accords signés avec les collectivités locales – dont récemment la région Alsace (cf. http://iliad.fr/actualites/Cp_030206.pdf) – sont la démonstration d’une stratégie axée davantage sur le partenariat secteur privé-secteur public que sur l’intégration de bout en bout de la chaîne du haut débit. »

Free semble donc vouloir la mise en place d’un réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné par la Mairie de Paris. Cette solution semble s’approcher du réseau neutre préconisé par le manifeste pour une fibre optique jusqu’à l’abonné (site www.treshautdebit.net) ?

Partager

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés.