Crise au Monde qui se retrouve sans directeur

0

Le Monde subit une nouvelle crise de gouvernance tandis que la société des rédacteurs rejette le candidat proposé par les actionnaires Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse.

La semaine passée, la Société des rédacteurs du Monde (SRM) a rejeté la candidature de Jérôme Fenoglio au poste de directeur. Celui-ci n’a recueilli que 55% des suffrages, là où un minimum de 60% est requis. Proposé par le trio « BNP », Jérôme Fenoglio n’a pas su convaincre les journalistes, qui y ont vu une tentative de parachutage.

En conséquence de ce refus, jeudi, Gilles van Kote, désigné directeur par intérim le temps de la résolution de cette crise, a présenté sa démission. Dans un mail adressé aux salariés, il explique que le refus de sa propre candidature par les actionnaires du groupe et le rejet de la candidature de Jérôme Fenoglio, à laquelle il avait apporté son soutien, le conduisent à quitter son poste.

À l’heure actuelle, Le Monde est donc un journal sans directeur.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

0 commentaire

    Réagir sur le forum