Brice Hortefeux pour le blocage des sites pédo-pornographiques

11

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux (en photo), envisage de mettre en place un blocage des sites à caractère pédo-pornographiques, et ce, grâce à une disposition qui devrait être mise en place au sein de la loi Loppsi.

Selon lui, le dispositif actuel, constitué d’une “cyberpatrouille” apparentée à la gendarmerie nationale, n’est pas suffisant. « Faut-il aller plus loin ? J’en suis convaincu, et je souhaite mettre à profit l’examen de la Loppsi, fin janvier ou début février, pour muscler les dispositifs existants. Nous avons ainsi l’intention de permettre le blocage des sites proposant des images et des représentations de mineurs à caractère pornographique », a-t-il notamment déclaré.

Concrètement, l’obligation de filtrage pour les fournisseurs d’accès existe déjà, mais il n’y est fait recours que dans des cas extrêmement rares. Elle a déjà été utilisée pour bloquer un site révisionniste, AAARGH, en 2005 (le jugement a été contesté puis confirmé en 2006). Hortefeux souhaiterait reproduire le même schéma pour bloquer, à la source, l’accès à des sites pédo-pornographique.

Il rappelle le grand nombre de sites de ce genre en activité, ayant représenté plus de 10 000 signalements sur la plateforme de signalement des infractions en ligne depuis sa création. « Internet, espace de liberté, est aussi devenu un véritable lieu de danger. Je songe aux escroqueries que vous avez évoquées, mais aussi aux faux e-mails… aux vols de numéros de carte bancaire, au trafic de stupéfiants… à l’apologie du racisme, à la pédo-pornographie, voire au terrorisme », a finalement martelé le ministre devant l’Assemblée nationale, mercredi 25 novembre.

Source : Clubic

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

11 commentaires

  1. suredj a écrit :
    Un nouveau sherif en ville ...
    Les villageois d'abord! Les desperados seront renvoyés dans le désert grâce à Loppi (ou Lobies pour les intimes). Un logiciel et des fonctionnaires qui double-cliquent plus vite que leurs ombres pour mettre des rustines dans une grande passoire en pleine expension...

  2. Bonjour, Sur le principe je suis d'accord, sur le fond ils vont commencer par bloquer ce type de site et un jours nous nous réveilleront avec un internet avec une liste de site restreint au minimum Même qu'un jours il se pourrait qu'ils bloquent le site de l'UMP car il y a beaucoup de promesses et peu de résultat ! idem pour la gauche ! :-p Nos politiques n'ont vraiment rien d'autre a faire, c'est la crise et nous aurions besoin d'une dynamique et voila sur quoi travaillent nos ministres!

  3. papynice a écrit :
    :D On risque de bien se marrer si un black hacker pirate un site ump ou une de ses "légumes"(Jupé-M.a.m-Lefebre-Hortefeux-Tsarko etc..) en y collant des vidéos ou photos interdites
    le hacker redirige les videos comprometteuses sur Hadoppi et redirige des téléchargements illégaux sur Loppi. Ce serait drôle de se réveiller un matin : "Hadoppi vs Loppi. Hadoppi coupe internet à Loppi, Loppi contre-attaque et place en préventive Hadoppi".

  4. salut qu'il veuille bloquer "ces sites",bon, va pour ... MAIS j'ai peur qu'il y ait dérive ! il avance à pas de loup, MAIS une fois qu'on aura mit le doigt dans l'engrenage*, il sera trop tard pour faire machine arrière * (loi votée, et acceptée)

  5. clairement en 12 ans d'internet je ne suis JAMAIS tomber sur un site pédophile (et j'en suis bien content). du coup, je pense que ce type de site est déjà bien caché et que seul ce qui savent se qu'il cherche les trouvent. ainsi, bloquer de ces sites n'apporterais pas grand chose au commun des mortels et pousserais les utilisateurs et administrateurs de ces services en s'enfoncé encore plus profond dans les méandres du net ou plus personne ne pourra les retrouver avant un bon bout de temps. il me semble qu'il est plus important de traquer ces personnes et de livrer à la justice que de les faire se terrer... enfin bon ce n'est que mon avis personnel. sans parler des dérives possible mais ca c'est encore une autre histoire, on commence par les sites pour lesquels le peuple est unanime puis dans 1 an ce serais les sites de P2P puis dans 2 ans sera les site de dissident politique, etc. encore un coup d'épée dans l'eau, merci la bande a sarko...

  6. Monsieur Brice Hortefeux semble très très très (très) interessé par ce "genre" de site et il préfère probablement se les interdire pour ne pas y succomber. Taant mieux pour lui. Cela dit le legislateur n'a pas attendu cet ami des auvergnats pour écrire la loi qui stipule clairement que la pornographie est interdite aux mineurs, qu'ils soient "dessus" ou bien même à la regarder. Et oui, nos enfants sont plus protégés des sex shops que des coups de matraques des forces de l'ordre. C'est donc une fois de plus du vent (de folie). La "pédo" pornographie, par contre, n'a pas de cadre juridique. Qui pourra dire si les sympathiques personnes présentées sur ces sites sont majeures ou pas, simplement en se pâmant devant les images ? Faudra-t-il lancer nos officiers de police aux quatre coins du monde pour vérifier les cartes d'identité(internationales) des participants, et leur âge, et le fichier Exif de la photo fera-t-il foi de la date de prise de vue ? Qui pourra dire encore qu'est-ce que la pornograhie ? La nudité ? (et dans ce cas attention aux nourrissons photographiés nus sur le ventre de leur maman !!!) La représentation de "l'acte sexuel" ? La "pipe" est-elle pédopornographique ??? Le massage ? Bref, ce Monsieur fait bien partie du gouvernement d'incapable pseudo dirigé par Monsieur Fillon.

  7. kluster a écrit :
    clairement en 12 ans d'internet je ne suis JAMAIS tomber sur un site pédophile (et j'en suis bien content). du coup, je pense que ce type de site est déjà bien caché et que seul ce qui savent se qu'il cherche les trouvent.
    Il m'est arrivé une fois de tomber sur un site visiblement pédophile en cliquant sur un lien banal (un icône en forme de panneau stop, en gif animé) sur un site d'information informatique si j'ai bonne mémoire. Rien de sexuel donc à priori, et sur les nombreux liens externes que j'ai parcourus à partir de ce site, un seul m'a amené vers un espace pédophile (immédiatement signalé au ministère de l'intérieur via son espace web dédié). Une fois la page rafraichie, le lien sous cet icône avait changé, pour diriger vers un site parfaitement banal... J'ai toujours pas compris l'intérêt de ce lien "tournant" puisqu'on ne savait jamais où on allait aller, et que donc ça semblait un accès pour le moins aléatoire à ce site interdit.

  8. David Meyers a écrit :
    Monsieur Brice Hortefeux semble très très très (très) interessé par ce "genre" de site et il préfère probablement se les interdire pour ne pas y succomber. Taant mieux pour lui..
    Sers toi de ton bulletin de vote au lieu de diffamer

  9. Réagir sur le forum