Bouygues se prépare à l’arrivée de Free sur la 3G

14

Dans une interview accordée au Figaro, Olivier Roussat (D.-G. de Bouygues Telecom, en photo), a déclaré sans surprise que le groupe se préparait à l’arrivée probable de Free sur le marché de la téléphonie mobile. Il en profite donc pour annoncer l’arrivée prochaine de la VoIP sur le mobile, tout en admettant avoir gelé les embauches depuis l’appel à candidatures 3G.

Cela peut sembler un peu hypocrite mais M. Roussat est tout à fait sérieux. « Bouygues Telecom a gelé toutes ses embauches depuis le lancement de l’appel à candidatures. Bouygues Telecom, qui compte 8 650 salariés, ne recrute plus. Nous étions habitués à recruter beaucoup de jeunes diplômés qui font leurs classes chez nous et trouvent ainsi une sorte de tremplin à leur carrière. C’est terminé. Bouygues Telecom est obligé de se préparer à l’arrivée de Free en réduisant ses coûts fixes », déclare-t-il tout de go. L’amélioration de l’offre mobile pour tenir tête à Free est cependant également au programme : « Nous avons toujours innové au bénéfice du client. Je peux d’ailleurs vous annoncer que nous ouvrirons dès l’an prochain la VoIP sur le mobile ».

Il en profite enfin pour rappeler la capacité d’innovation du groupe en prenant l’exemple de son arrivée sur le marché de l’ADSL : « nous sommes arrivés sur le marché du fixe avec une proposition différente, ideo, qui a bousculé les équilibres d’un marché figé depuis cinq ans. Je comprends que certains concurrents veuillent réagir à notre offre, qui connaît un franc succès. Elle demeure malgré tout la plus concurrentielle ».

Et de rebondir sur son arrivée prochaine sur le terrain du très haut débit, grâce à son partenariat avec Numericable : « En arrivant très vite sur le marché de la fibre optique, nous avons la capacité de le dynamiser car nous n’avons pas de situation acquise à protéger sur l’ADSL. Sur le mobile, Bouygues Telecom a été l’inventeur du forfait et de l’illimité. De même sur le fixe, nous allons pousser l’innovation au bénéfice du consommateur »

Lire l’interview sur Le Figaro

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

14 commentaires

  1. impressionnant, nos 3 mafieux se sont gavés durant des années sur le dos des consommateurs, et maintenant, il suffit que free arrive pour qu'ils se bougent pour proposer des offres moins arnaques. M.Bouygues a dit cette phrase il y'a quelques mois "Je me suis acheté un château, ce n'est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses" ceci en dit long sur l'état d'esprit de l'intéressé, quand a l'argument "depuis que free est la, on embauche plus", c'te blague, free embauchera a leur place :) Concernant ideo, dans 18 mois on aura mieux et moins cher, alors...

  2. Comme quoi, avant même la validation de l'attribution de la licence, Free fait déjà bouger les choses : croyez-vous vraiment que ce monsieur aurait autorisé la VoIP sur mobile si Free n'arrivait pas sur le marché ? Ça montre encore une fois toute l'hypocrisie des opérateurs actuels. Vivement les premières offres de Free.

  3. C'est vrai que c'est une sacree innovation de proposer de la VoIP sur leur reseau data ! L'innovation consistant juste a retirer les filtres qu'ils ont mis en place... Techniquement rien n'empeche de faire fonctionner de la VoIP sur leurs reseaux, bien au contraire. Mais bon, forcement, ils perdent une grosse partie de leurs revenus s'ils le font, surtout si on utilise des codecs a faible bande passante (genre G279, ou G723.1). En plus leurs reseaux 3G sont meme capables de faire de la garantie de bande passante, afin d'assurer une qualite de service (grace aux canaux PDP de classe Streaming). Faudrait peut-etre qu'ils arretent de nous prendre pour des cons...

  4. fir141 a écrit :
    impressionnant, nos 3 mafieux se sont gavés durant des années sur le dos des consommateurs, et maintenant, il suffit que free arrive pour qu'ils se bougent pour proposer des offres moins arnaques. M.Bouygues a dit cette phrase il y'a quelques mois "Je me suis acheté un château, ce n'est pas pour laisser les romanichels venir sur les pelouses" ceci en dit long sur l'état d'esprit de l'intéressé, quand a l'argument "depuis que free est la, on embauche plus", c'te blague, free embauchera a leur place :)
    Free, un champion de l'embauche, particulièrement au niveau techos? Soyons prudents, et n'oublions pas que que ce n'est pas Free en direct, mais "FreeMobile", qui est filiale d'Iliad au même titre que Free...

  5. salut (suggestion) UN des moyens de : "se préparer à l'arrivée de Free", c'est de baisser les prix des l'abo., parce-que : "ça commence à bien faire, leurs tarifs" !!! quant "aux emplois perdus", restons sérieux

  6. Hum, encore le chantage à l'emploi, le coup du "Avant on engageait tout plein de jeunes promis à un bel avenir et bin maintenant ils finirons clodos...". C'est sur avec des marges de 40% ca permet de résorber le chomage... a bin non puisque plus j'emploie moins je marge... Donc cela se passait justement à la marge. Par contre le client encaissait le coût de tout ce beaux jeunes sauvés d'une misère certaine. A et pis maintenant, le client, il va avoir plus de fonctionnalités... vraiment on veut la mort des innovateurs.

  7. Fanfwe a écrit :
    C'est vrai que c'est une sacrée innovation de proposer de la VoIP sur leur réseau data ! L'innovation consistant juste a retirer les filtres qu'ils ont mis en place...
    en effet proposer de la VoIP n'est pas de l'innovation mais juste une mise en conformité avec la loi française et en particulier l'article L32-1 ( alinéa 5 ) du code des postes et télécommunications électroniques. Mais visiblement, Mr Bouygues Télécom craint plus l'arrivée d'Iliad que la loi et l'ART...

  8. Fanfwe a écrit :
    C'est vrai que c'est une sacree innovation de proposer de la VoIP sur leur reseau data ! L'innovation consistant juste a retirer les filtres qu'ils ont mis en place... Techniquement rien n'empeche de faire fonctionner de la VoIP sur leurs reseaux, bien au contraire. Mais bon, forcement, ils perdent une grosse partie de leurs revenus s'ils le font, surtout si on utilise des codecs a faible bande passante (genre G279, ou G723.1). En plus leurs reseaux 3G sont meme capables de faire de la garantie de bande passante, afin d'assurer une qualite de service (grace aux canaux PDP de classe Streaming). Faudrait peut-etre qu'ils arretent de nous prendre pour des cons...
    on est très peu a savoir/comprendre cela pour le grand public ca leur donne une bonne image, tant que les media ne font pas leur boulot, par ex TF1 qui aurait un regard critique sur la chose (lol :p ) bienvenue dans notre monde pourri ;)

  9. bil2 a écrit :
    on est très peu a savoir/comprendre cela bienvenue dans notre monde pourri ;)
    Pour faire simple, le coût d'acheminement de ton appel téléphonique s'est écrouler mais pour pouvoir continuer à te facturer le prix fort, les opérateurs bloquent les cannaux par lesquels tu pourrais passer sans leur payer leur péage (à savoir le réseau internet). cette pratique de filtrage de l'internet est illégale, mais en plus ils te vendent sous le nom d'Internet un truc qui n'est pas du tout de l'Internet. et là, on est carrément dans de la publicité mensongère ! on devrait donc parler de "coût" de fil plutôt que d'appel téléphonique !

  10. Réagir sur le forum