Bouygues : « Free Mobile a accéléré nos plans »

12

Si Bouygues Telecom se prépare à l’entrée de Free Mobile sur le marché, c’est avec une volonté affichée de conserver l’esprit d’un « challenger ». Le troisième opérateur mobile était, lui-même, dans la chaise du nouvel entrant il y a quelques années…

Interrogé sur l’arrivée du trublion des télécoms, Olivier Roussat, directeur général de Bouygues Telecom, tient un discours sensiblement identique à celui déjà exprimé par son directeur adjoint, Frédéric Ruciak.

Dans une interview consacrée au magazine Management, il martèle que Bouygues n’a « pas attendu Free pour réduire [ses]coûts », même s’il concède que l’annonce de l’arrivée de Free Mobile a « simplement accéléré [ses]plans ». Et il ne cache pas que le but avoué de son offre B & You est de viser une clientèle potentiellement attirée par Free…

Extrait :

Management : Comment met-on une entreprise de 9200 salariés en ordre de bataille ?

Olivier Roussat : En ne paniquant pas ! La peur n’éloigne pas le danger. Certes, nous serons bientôt quatre opérateurs dans le mobile, et nos parts de marché respectives baisseront mécaniquement. Mais chez Bouygues Telecom, nous n’avons pas attendu Free pour réduire nos coûts. C’est plutôt la technologie 4G, qui permettra dans quelques années de téléphoner via Internet, donc sans forfait voix, qui a sonné le début de la révolution. L’annonce de l’arrivée de Free Mobile a simplement accéléré nos plans.

Vous lancez tout de même des forfaits low cost, comme Orange et SFR, pour couper l’herbe sous le pied à ce nouveau rival…

Nos forfaits B&You sont d’abord un changement de modèle économique. Ils sont proposés exclusivement sur Internet, sans engagement ni téléphone à prix cassé, et la relation client est assurée en ligne, ce qui permet de proposer des tarifs très bas. L’objectif est de cibler une population jeune, habituée aux nouvelles technologies. Des utilisateurs que Free visera probablement aussi. (…)

Source : Management

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. Ben voyons, simple coïncidence, les 3 opérateurs nous planifiaient une baisse significative des abonnements depuis des lustres! Et l'arrivée prochaine de Free Mobile n'est en rien le moteur de cette décision ! Il y aura bien un avant et un après Free dans le mobile comme cela a été le cas pour l'adsl! Cela n'a rien d'une prédiction... Juste l'expression d'un certain pragmatisme.

  2. belle batailles en perspective ! D"autant que les majors ont pris l'habitude de vivre grassement sur les consommateurs, et qu'il va leur être dur de changer ( leur frais de fonctionnement étant élevés). Finit les ententes pour nous arnaquer !

  3. fini les ententes pour nous arnaquer...pas si sûr, il y a sans aucuns doutes des ententes sur notre dos et elles ont de beaux jours devant elles, surtout si on croit qu'une quelconque entreprise est la pour nous aider a déjouer les pièges!!!

  4. tsointsoin13 a écrit :
    fini les ententes pour nous arnaquer...pas si sûr, il y a sans aucuns doutes des ententes sur notre dos et elles ont de beaux jours devant elles, surtout si on croit qu'une quelconque entreprise est la pour nous aider a déjouer les pièges!!!
    .......d'autant que XN n'est certainement pas la 12e fortune française juste parce qu'il nous fait à tous des cadeaux : certes les 3 opérateurs historiques doivent baisser leur prix, mais y'a longtemps que Mr Free s'engraisse sur notre dos avec ses 29.90 euros. Et l'entente, il connaît aussi : exemple , depuis qu'il a signé avec Orange, bizarrement plus aucun mot de travers sur l"'ancien dinosaure, sans innovations et qui s'en mettait plein les poches"; enfin XN est comme les autres et c'est normal que les entreprises françaises fonctionnent et fassent vivre des milliers d'employés , c'est plutôt bien.

  5. lemongirl a écrit :
    bizarrement plus aucun mot de travers sur l"'ancien dinosaure, sans innovations et qui s'en mettait plein les poches"
    Ça n'a rien de mystérieux ni de caché : http://www.freenews.fr/spip.php?article8724

  6. romain a écrit :
    Et l'arrivée prochaine de Free Mobile n'est en rien le moteur de cette décision !
    Drôle de façon de lire la news, je trouve au contraire que ce monsieur de chez bouygue est assez honnête et avoue clairement que c'est "a cause" de free qu'ils ont créé b&you.
    romain a écrit :
    Il y aura bien un avant et un après Free dans le mobile comme cela a été le cas pour l'adsl!
    L'avant free dans l'ADSL n'a quasiment pas existé, ça n'a rien de comparable avec la situation actuelle de la téléphonie mobile.

  7. lemongirl a écrit :
    .......d'autant que XN n'est certainement pas la 12e fortune française juste parce qu'il nous fait à tous des cadeaux : certes les 3 opérateurs historiques doivent baisser leur prix, mais y'a longtemps que Mr Free s'engraisse sur notre dos avec ses 29.90 euros.
    Une bonne partie de sa fortune n'est pas liée à Free. Je rapelle d'ailleurs que Xavier Niel n'est pas le PDG de Free... Il a gagné beaucoup d'argent par le passé grace au minitel notamment.
    lemongirl a écrit :
    Et l'entente, il connaît aussi : exemple , depuis qu'il a signé avec Orange, bizarrement plus aucun mot de travers sur l"'ancien dinosaure, sans innovations et qui s'en mettait plein les poches";
    Free n'a jamais été mauvais envers France Telecom. Xavier Niel respecte énormément France Telecom, qu'il considère comme seul opérateur légitime, avec Free (car ce sont les deux seuls FAI à avoir vraiment créer leur propre réseau).
    eric12 a écrit :
    L'avant free dans l'ADSL n'a quasiment pas existé, ça n'a rien de comparable avec la situation actuelle de la téléphonie mobile.
    Bien sur que si... Avec des forfaits exorbitants. Voir ici : http://cdn.pctouch.info/wp-content/uploads/2011/02/Recapitulatif-adsl-2002.png

  8. xpLosIve a écrit :
    L'avant free dans l'ADSL n'a quasiment pas existé, ça n'a rien de comparable avec la situation actuelle de la téléphonie mobile.
    Bien sur que si... Avec des forfaits exorbitants. Voir ici : http://cdn.pctouch.info/wp-content/uploads/2011/02/Recapitulatif-adsl-2002.png
    Quand je dit "quasiment pas existé" je veux dire que lorsque free est arrivé sur le marché de l'ADSL c'était un marché naissant, alors que dans la téléphonie il arrive dans un marché déjà "saturé". Donc je maintient "ça n'a rien de comparable".
    xpLosIve. a écrit :
    Free n'a jamais été mauvais envers France Telecom.
    Jamais ? Vous avez la mémoire courte non ? Juste une petite citation de Niel "au hazard" : « France Télécom est un délinquant multi-récidiviste »

  9. Réagir sur le forum