4G : l’État va empocher 1 milliard de recettes supplémentaires

22

Alors que les résultats de l’appel d’offres portant sur l’attribution des fréquences 4G « en or » (bande 800 MHz) sont toujours attendus, l’État annonce déjà que les enchères ont été « un succès intégral » et qu’il devrait empocher 1 milliard d’euro de recettes supplémentaires…

Le ministre de l’Industrie Éric Besson l’affirme : « le résultat de l’appel d’offres va au-delà de nos espérances. C’est un succès intégral puisque nous attendons 1 milliard d’euros de recettes supplémentaires par rapport au 2,5 milliards initialement prévus ».

De tels chiffres tendent à montrer que les candidats (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Fréquences) ont particulièrement fait monter leurs enchères respectives, pour être certains de décrocher un lot de fréquences dans ce spectre des 800 MHz, ayant la particularité de pouvoir couvrir des zones plus efficacement que le précédent lot sur la bande des 2,6 GHz.

Gageons qu’on en aura rapidement le cœur net ; les résultats des enchères sont attendus pour cette semaine, et pourraient tomber dès ce jeudi soir, selon Le Monde.

Source : Le Monde

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

22 commentaires

  1. En gros: La mise moyenne est de 875 millions d'Euros. Outch. Il faut sûrement s'attendre à ce que l'un ou l'autre des opérateurs ait misé plus haut encore, histoire de s'assurer la part du lion (qui a dit "le milliard, le milliard!"?). Perso, je pensais SFR gagnant, vu la (faible) mise qu'il avait proposé pour les fréquences précédemment mises en jeu, mais à la vue du montant général, son économie face à Bouygues Telecom est presque négligeable. Finalement oui, free attend sûrement le résultat de cet appel d'offre pour annoncer le prix de ses forfaits... En espérant que cela n'augmente pas (trop) ses futurs forfaits.

  2. Il se felicite, mais le 3.5 milliard, pour les fréquence, c'est 3.5 milliard d'impôt. Si les opérateurs payent, il le refacture évidement à l'utilisateur, NOUS. Donc nous allons payer à l'état 3.5 milliard d'impôt supplémentaire simplement.

  3. samoa a écrit :
    Il se felicite, mais le 3.5 milliard, pour les fréquence, c'est 3.5 milliard d'impôt. Si les opérateurs payent, il le refacture évidement à l'utilisateur, NOUS. Donc nous allons payer à l'état 3.5 milliard d'impôt supplémentaire simplement.
    C'est assez bien résumé en effet :-)

  4. @samoa: on peut le voir comme cela, et effectivement ce n'est pas faux. On peut aussi se dire que cela sera autant d'argent en plus dans les caisses de l'état (qui en ont bien besoin) et (un peu) moins d'argent dans les poches des actionnaires. Le plus gros risque en mon sens, à part évidemment un maintien des coûts élevés des abonnements, c'est que ces sommes aient été levées avec des demandes d'assouplissement concernant les délais de déploiements, ou encore la couverture générale du déploiement, ce qui, à terme, est bien plus dommageable pour les clients.

  5. samoa a écrit :
    Il se felicite, mais le 3.5 milliard, pour les fréquence, c'est 3.5 milliard d'impôt. Si les opérateurs payent, il le refacture évidement à l'utilisateur, NOUS. Donc nous allons payer à l'état 3.5 milliard d'impôt supplémentaire simplement.
    Ce n'est pas un impôt, c'est un droit d'utilisation des fréquences. C'est la même chose que lorsque vous louez votre appartement. Et dans ce cas, vous ne dites pas que vous payez un impôt. Ensuite effectivement l'argent va dans les caisses de l'état au même titre que les impôts. Mais vu l'état des finances du pays aujourd'hui, cette goutte d'eau n'est pas du luxe.

  6. Belteg a écrit :
    Rêvons un peu ! Et si au moins ils pouvaient en faire un bon usage de ce milliard, il n'aurait pas été versé pour rien.
    du genre commencer à reboucher le trou de la sécu? lol, non ce ptit milliard sera parfait pour rincer nos ministres et s'envoyer quelques gueuletons à l’Élysée et dans les différents ministères. :D

  7. Gtoucompri a écrit :
    Merde alors suffit que la Gréce passe à la 7G pour sortir de la crise..
    La dette grecque, c'est 350 milliards d'Euro. Et ne parlons pas de la dette française. 1700 milliards. Même si l'on embauche une armée de VRP pour vendre de nouvelles licences chaque jour, il vaut mieux envisager d'autres solutions.

  8. Réagir sur le forum