28 députés inquiets pour la qualité de l’Internet français

0

Vingt-huit députés de tous bords ont interpellé la ministre chargée de l’Économie numérique, Fleur Pellerin, sur la qualité des connexions Internet (notamment pour les contenus vidéo), menacée par les problèmes d’interconnexion récemment mis en avant par l’UFC-Que choisir.

S’appuyant sur le sondage de l’association de consommateurs, qui révélait des difficultés d’accès aux contenus vidéo principalement chez Free mais d’une manière générale chez tous les fournisseurs d’accès à Internet, 28 députés des groupes UMP, R-UMP, UDI et SRC se sont réunis pour obtenir une réponse de Fleur Pellerin. Ces députés ont chacun déposé, le jour de Noël, une question adressée à la ministre portant sur l’accès à Internet et les modalités d’interconnexion. Celle-ci reprend le texte utilisé par les trois sénateurs UMP et PS la semaine dernière.

Il y est notamment rappelé que « 83 % des abonnés Free ayant répondu au sondage indiquent qu’ils ne peuvent utiliser correctement Youtube. Ce chiffre se monte à 47 % des abonnés Orange et 46 % chez SFR ». Estimant que les consommateurs ne « bénéficient dès lors plus de la totalité des services payés », les députés demandent une réaction du gouvernement. « Si des règles claires ne sont pas rapidement établies, les difficultés d’accès entre les différents acteurs vont se multiplier, mettant en danger le principe d’un internet libre et ouvert à tous », avertissent-ils.

Si le problème de l’interconnexion n’est pas particulièrement nouveau, son amplification médiatique et politique en cette fin d’année permet de penser que le gouvernement sera amené à trancher, et pourquoi pas prendre de nouvelles mesures, pour contraindre les opérateurs et/ou leurs partenaires de transit à fournir une qualité de service décente aux utilisateurs…

via PC INpact

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

Les commentaires sont fermés.