Salaires : Xavier Niel 2x moins gourmand que Maxime Lombardini

12

Le Journal du Net révèle les principaux salaires 2009 des dirigeants Internet français et, parmi eux, ceux de deux têtes pensantes du groupe Iliad : Xavier Niel, son fondateur et actionnaire majoritaire, et Maxime Lombardini, son directeur général.

Il en ressort que malgré son importance au sein de la société (il détient toujours, à l’heure actuelle, 65,58% du capital d’Iliad), Xavier Niel aurait été le seul dirigeant de l’entreprise à ne pas avoir été augmenté en 2009. Son salaire annuel serait ainsi fixé à 173 040 euros.

C’est presque deux fois moins que pour Maxime Lombardini, qui a bénéficié d’une augmentation de 8,8% pour sa deuxième année à la tête du groupe Iliad en 2009. Son salaire estimé s’élève ainsi à 372 000 euros, même si le JDnet précise bien que « comme tous les managers d’Iliad, sa part fixe est équivalente à son salaire global puisqu’il ne touche ni primes, ni avantages en nature ».

Iliad oblige, on reste loin des sommes évoquées chez les plus gros groupes télécoms. Didier Lombard, toujours PDG de France Telecom en 2009, touchait ainsi pas moins de 900 000 euros en salaire fixe annuel, soit plus d’1,5 million d’euros au total — en incluant les primes et autres avantages en nature.

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction]
Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

12 commentaires

  1. 65,58% de 54 583 440 actions totales = 35 795 820 actions à son nom. Dernier dividende servi = 0,37 E soit un gain brut annuel en plus de son salaire de 35 795 820 x 0,37 = 13 244 453 E En effet, je pense qu'il peut se permettre de ne pas demander à être augmenté... Juste pour préciser, le dividende d'Iliad est particulièrement "pauvre" quand on compare à celui de France Telecom (qui sert 1,40 E pour un action à 15 E soit un rendement de 8,80%). Pour Iliad de rendement est de 0,56% soit 3 fois moins bien qu'un banal livret A. Ce qu'il faut voir c'est qu'à la fondation, les actions d'ILD valaient 20 E. En supposant qu'il n'en ait jamais détenu ni vendu/acheté plus, qu'il n'y ait jamais eu d'augmentation de capital (tout ca qui est faux bien sûr) il aurait investi alors : 715 Millions d'E (soit un rendement par rapport à son investissement de 1,8%). Enfin pour finir avec le tournis des chiffres, la valorisation de son capital boursier sur ILD est de 2.885 Milliard d'E. Bon ben je vais aller bosser :)

  2. Une chance pour Lombardini que son salaire ne soit pas indexé sur le taux de recrutement d'Iliad... J'aimerais vraiment que Boukobza nous explique un jour pourquoi il est parti en plein succès (le coup des projets perso personne n'y croit).

  3. djcobrax a écrit :
    Une chance pour Lombardini que son salaire ne soit pas indexé sur le taux de recrutement d'Iliad... J'aimerais vraiment que Boukobza nous explique un jour pourquoi il est parti en plein succès (le coup des projets perso personne n'y croit).
    Bonjour, Je crois assez qu'on lui a demandé de partir (les projets et la raison on est libre d'y croire ou de ne pas y croire !!) . Alain

  4. alainlfanfree a écrit :
    Une chance pour Lombardini que son salaire ne soit pas indexé sur le taux de recrutement d'Iliad... J'aimerais vraiment que Boukobza nous explique un jour pourquoi il est parti en plein succès (le coup des projets perso personne n'y croit).
    Bonjour, Je crois assez qu'on lui a demandé de partir (les projets et la raison on est libre d'y croire ou de ne pas y croire !!) . Alain
    Il avait précisé lors de son départ (ou un peu après) qu'il n'était plus en phase avec l'orientation qu'Iliad allait prendre et qu'il préférait se consacrer à d'autres projets (difficile de retrouver la source). En tous cas ça annonçait clairement un virage pour free (plus de 90% des activités d'Iliad à l'époque) et l'arrivée d'un nouveau D.G. très critiqué par les freenautes à l'époque et qui pour l'instant ne peut pas vraiment fanfaronner tant les résultats depuis son arrivée sont accablants (quoi qu'il en dise au passage). free est passé en 3 ans de premier de la classe à bon dernier en termes de recrutements, a fait l'impasse sur le quadruple play jugé inutile ou sans avenir ou les deux je ne sais plus par Lombardini et a racheté Alice et ses 900,000 abonnés au prix fort pour en perdre pratiquement la moitié en un temps record. Pour ceux qui aiment la marque et ce qu'elle représente, cette période restera comme la plus noire de l'histoire d'Iliad dont l'avenir repose à présent sur la sortie d'une v6 qu'on annonce comme énorme mais qui se fait attendre.

  5. Réagir sur le forum