Pas de baisse de prix pour Orange Suisse

1

Racheté par Xavier Niel, l’opérateur Orange Suisse ne devrait pas pour autant bénéficier d’une stratégie de baisse des prix « à la Free ».

Amis helvètes, inutile d’attendre avec impatience une guerre des prix ; elle n’aura pas lieu, selon le PDG d’Orange Suisse, Johan Andsjo. Celui-ci confirme, dans une interview au NZZ Am Sonntag, que la stratégie du groupe Iliad en France ne sera pas celle d’Orange en Suisse, malgré son rachat par Xavier Niel pour 2,6 milliards d’euros.

L’opérateur entend au contraire adopter une stratégie de « marque haut de gamme », qui passera par l’abandon de la marque Orange (toujours utilisée sous licence, bien que l’opérateur n’ait plus de lien avec la maison-mère Orange depuis 2011 et son rachat par Apax Partners). La firme, qui répondra désormais au nom de « Salt », présentera officiellement sa nouvelle identité le jeudi 23 avril. Ce rebranding de grande ampleur lui coûtera rien moins que 40 millions de francs suisses (près de 39 millions d’euros).

via Bloomberg

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

1 commentaire

  1. Réagir sur le forum