Les travaux avancent dans le 3è datacenter d’Iliad (Vitry-sur-Seine)

5

Gros œuvre

Outre ses activités d’opérateur fixe et mobile, le groupe Iliad investit sur l’hébergement, via sa filiale Online. Son troisième datacenter, situé à Vitry-sur-Seine (94) tout comme le précédent, est actuellement en phase active de travaux avant son ouverture…

Les lieux, qui avaient servi de terrain à une grande partie de paintball lors d’une journée spéciale où les geeks de passage étaient invités à « tout péter », nécessitent une rénovation impressionnante avant d’être transformés en datacenter.

Online a posté un grand nombre de photos sur l’état actuel des travaux… même si on ne sait pas encore si le projet de façade à l’effigie des Space Invaders a été retenu 😉


JPEG - 180.8 ko
Arrivée des transfos. (19,2 MW de transfos outdoor, annonce Online)
JPEG - 146.3 ko
La salle 4, qui accueillera 1900 baies soit… 72 000 serveurs

Si vous voulez en voir plus, un (très) grand nombre de photos des travaux ont été publiées par Online sur une galerie Google.

Bien décidé à ne pas s’arrêter en si bon chemin, Online a fait l’acquisition en mai dernier d’un abri anti-atomique, situé dans le XVème arrondissement de Paris. Cet espace pourrait accueillir un nouveau datacenter…

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Ce datacenter a une performance énergétique hors du commun je crois bien, liée à l'optimisation du refroidissement des serveurs en fonction de leur charge.
    Mais il est alimenté par une centrale électrique thermique située à proximité. Le nucléaire ne me plairait pas d'avantage, voir mon avatar.
    Alors j'espère que free fera plein de sous avec freeM, et investira -avant même la fibre- dans un toit photoélectrique à la google.

    Sur les même préocupations, je vous prie de bien vouloir prendre connaissance de cette missive de GP:

    Leur Cloud est-il net ? Passez @ l'action !

    Cher(e) ami(e),

    Le rapport d'expertise publié hier est sans appel : certains géants d'Internet comme Apple, Amazon et Microsoft utilisent encore le charbon pour alimenter leurs data centers : aberrant !

    Ces entreprises, pourtant à la pointe de l'innovation, revendiquent même souvent une démarche industrielle respectueuse de l'environnement...

    Mais leur Cloud, nuage virtuel où sont stockées les données (images, emails, musiques, photos et vidéos), est un ogre énergétivore accroc aux énergies du passé !

    Passons ensemble à l'action ! Exigeons de ces groupes qu'ils se tournent vraiment vers l'avenir et abandonnent le charbon au profit des énergies renouvelables !

    Je passe @ l'action !

    Nous avons déjà obtenu grâce à vous une victoire contre Facebook qui favorise maintenant les énergies propres ! Continuons sur cette lancée !

    Signalez votre engagement, partagez cette demande avec vos proches, faites circuler l'information : nous devons faire parvenir en 48 heures plus de 100 000 lettres aux PDG de Microsoft, Amazon et Apple pour les pousser à libérer Internet de l'un de ses aspects les plus sales ! Nous n'arrêterons que lorsque le ciel d'Internet sera parfaitement dégagé ! Pour cela, nous comptons sur vous.

    Merci pour votre fidélité et à très bientôt.
    GREENPEACE

    L'équipe Greenpeace

  2. Cet article montre que Apple préfère chercher à discéditer un contre-pouvoir (un problème avec la question? il faut peut-être entrer dans une secte pour payer 600 € un tel) que de mettre en avant ses projets qui la valorise vis à vis de ce contre-pouvoir.
    La taxe carbone permettra de pouvoir faire le point précisemment sur la contribution de chacun au réchauffement climatique,

  3. Réagir sur le forum