Google ou Microsoft pressentis pour aider Iliad à racheter T-Mobile US

5

Si l’offre initiale d’Iliad (Free) pour racheter T-Mobile US a échoué, le groupe français ne s’avoue pas vaincu. Xavier Niel, son actionnaire majoritaire, était récemment en visite aux États-Unis, à la recherche d’investisseurs souhaitant rejoindre son projet…

Selon le New York Post, parmi ces partenaires potentiels figureraient des géants américains tels que Google ou encore Microsoft. C’est en tout cas ce qu’affirme le journal, citant une source interne “bien placée” du milieu des télécoms.

Google serait particulièrement intéressé par le rachat d’un opérateur mobile, afin de proposer plus facilement ses propres services en ligne sur les smartphones des américains. Après avoir lancé son propre accès à Internet en fibre, encore balbutiant, dans quelques villes des USA, Google envisagerait sérieusement de devenir une société de télécommunications à part entière, affirme la source citée. Un partenariat avec Google, Microsoft ou même Apple permettrait également à l’offre d’Iliad d’être mieux accueillie par le gouvernement US, plus enclin à encourager un investisseur américain plutôt que venu de l’étranger.

Rappelons également qu’il y a quelques jours, Xavier Niel visitait les locaux de Facebook et rencontrait Mark Zuckerberg. Officiellement, cette visite n’avait aucun lien avec le rachat de T-Mobile…

Les informations du New York Post restent à prendre avec les pincettes de circonstance.

Source : New York Post

Partager

A propos de l'auteur

[Responsable de la rédaction] Sévit également sur Café Gaming et Point de vue social.

5 commentaires

  1. Google et Illiad se joignant dans un tel achat... D'un coté cela permettrait peut-être d'enterrer la hache de guerre, de l'autre, quel est l'intérêt de google de s'associer à Illiad pour un tel achat? Ils n'ont pas l'argent nécessaire? Ils ont peur qu'une offre avec eux seuls soient considérée comme potentiellement dangereuse vis à vis de la concurrence?

  2. Il y a ceux qui veulent, ceux qui peuvent, ceux qui veulent et peuvent  et les autres...
    Ceux qui sont intéressés par une collaboration avec Iliad ont certainement fait connaître leurs intention à Niel. Mais cela n'empêchera pas Xavier d'aller voir d'autres pour leur proposer un projet peut-être suffisamment original pour leur faire changer leur vision.
    Après chacun y va de ses supputations.

  3. Heureusement qu'Iliad est là pour aider Google et Microsoft à gérer leur argent de poche.
    Tous seuls, ils ne s'en sortiraient pas dans leurs petites emplettes.

  4. Réagir sur le forum