Freebox vs GPL : le ton monte !

88

Non, il ne s'agit pas ici de carburant économique… GPL, la General Public License, une des bases du logiciel libre. Une charte que s'engagent à suivre les développeurs de produits basés sur Linux…

C'est le cas de Free, qui utilise massivement Linux à travers son réseau et dans la Freebox. Sauf que la communauté du libre rouspète : Free ne serait pas si transparent qu'il devrait… Aujourd'hui, des développeurs sont prêts à attaquer Iliad.

Xavier Antoviaque, entre-autres responsable de EasyN9uf.org (services autour de l'EasyGate, la box libre co-développée par N9uf-Cegetel, dérivée de l'Easygate dont nous avons parlé dans nos forums) a déclaré aux Echos : « Devant l'absence de dialogue que nous oppose Iliad, et après avoir épuisé tous les recours à notre disposition, nous sommes maintenant contraints de porter l'affaire devant la justice« .

Trois développeurs : Harald Welte, Rob Landley et Erik Andersen auraient envoyé hier une lettre à Free, leur donnant un mois pour lever l'opacité qui règne sur leur code source, qu'ils seraient censés libérer aux abonnés qui en formulent la demande…

Xavier Niel, fondateur de Free et actionnaire majoritaire du groupe Iliad, a (encore) répondu à ce sujet :

Partager

A propos de l'auteur

88 commentaires

  1. Bonjour, ce message pourra être suprimmé après lecture :

    si[/b] transparent qu'il le devrait...
    => aussi transparent qu'il le devrait
    lever l'opacité qui règne sur leur code source, qu'ils seraient censés libérer aux abonnés[/b] qui en formulent la demande...
    Libérer le code ? Libérer l'opacité ? On ne comprend pas forcément du premier coup. Fournir Le code aux abonnés. Donner accès au code. ??

  2. onel > en même temps, les revendications des développeurs eux-mêmes sont plus qu'opaques ;) Ce qui me sidère c'est quand même que ce soit un développeur N9uf qui "représente les développeurs" dans cette affaire (dixit Les Echos, qui se gardent bien de mentionner l'affiliation dudit dévelopeur). Ca sent mauvais tout ça. Wait'n'see.

  3. Précisions : "GPL, la General Public License, une des bases du logiciel libre. Une charte que s'engagent ". La GPL n'est pas une charte, mais une licence qui bénéficie de jurisprudences dans plusieurs pays dont la france (http://www.caprioli-avocats.com/pages/publications/edocs/management-juridique-de-l-innovation/edocs-management-juridique-de-l-innovation-premiere-jurisprudence-francaise-relative-a-une-licence-GNU-GPL.htm). La légalité de la GPL la hisse à un rang supérieur d'une simple "charte".

  4. "On n’a jamais eu de réponse de Free sur ces questions, le FAI se réfugiant derrière le paravent juridique précité, mais on ne sait pas pourquoi Free est gêné. C’est ce qui embête les auteurs au final." C'est vrai que c'est vachement compliqué de deviner pourquoi c'est gênant pour free de publier son code... Celà dit je ne suis pas totalement en accord avec l'argument de free, même si leur raisonnement se tient ils jouent sur les mots et c'est du foutage de gueule... (c'est le genre de choses qu'ils maitrisent vraiment bien).

  5. C'est sûr que c'est toujours sympa pour un concurrent de voir comment ça fonctionne chez le voisin... et j'imagine que ça permettrai à n'importe qui de voir des failles énormes pour, par exemple, copier le flux de TF1 directement sur son PC, connecter plusieurs boitiers HD, etc.

  6. mouai ca date tout de meme cette histoire je croyais que ils avaient arreté de s'acharner dessus bon en meme temps free n'a qua sourcer et mettre en lib dynamique tout ce qui open et binariser tout ce qu'il ont fait (IHM gestion multiposte etc...) ... balance tout ca et voila! il devoile rien de confidentiel et apres ... tout le monde il est beau tout le monde il est gentil

  7. Dams a écrit :
    ... et j'imagine que ça permettrai à n'importe qui de voir des failles énormes pour, par exemple, copier le flux de TF1 directement sur son PC, connecter plusieurs boitiers HD, etc.
    Encore le mythe de la sécurité par le secret ... y'a qu'à regarder Windows : pas de sources disponibles, donc c'est un système beaucoup plus sûr ;)

  8. SpiNeAkeR a écrit :
    Celà dit je ne suis pas totalement en accord avec l'argument de free, même si leur raisonnement se tient ils jouent sur les mots et c'est du foutage de gueule... (c'est le genre de choses qu'ils maitrisent vraiment bien).
    Sauf que la légalité, c'est justement de jouer sur les mots et leur significations exacte. Là, on a deux interprétations différentes d'un même texte. La fit que l'on puisse "jouer sur les mots" comme tu le dis montre que justement l'application de cette licence peut préter à interprétation. Et là, comme tout cas de figure où les deux parties sont convaincues de leur bonne foi et de leur droit, pour trancher le problème il faut passer à un jugement d'une tierce partie. Personnellement, je trouve que le terme "distribuer" a besoin d'être précisé dans ce cadre là et que l'application de la GPL dans le cas des services est difficile à tranchée. En plus, il faut faire gaffe qu'ici la GPL n'existe qu'en anglais et que il faut donc se baser sur la version anglaise et elle seule pour pouvoir trancher. Donc tout recours au dictionnaire doit se faire à partir de définition anglaise et non d'une définition française d'une traduction ("traduction" viens du latin "trahir"). AWx

  9. Dictionnary.com donne les définitions de "distribute" par deux dictionnaires de référence : American Heritage et MerriamWebster. - To supply (goods) to retailers - To deliver or pass out - to give out or deliver esp. to members of a group Et là, il y a encore interprétation sur ce que "deliver"/"give out"/"supply" signifie vraiment. Ensuite, cela est à mettre en comparaison avec les CGV de Free et voir comment ils nomment le fait qu'on ai une FB chez soi. Est que la FBB est "fournie" ? "mise à disposition" ? etc ... Bref, c'est le problème avec ce qui est légal, c'est que quand on est pas d'accord sur la signification d'un terme, c'est que parfois personne n'a tord et qu'il faut trancher avec un jugement.

  10. Réagir sur le forum